LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Neil Postman théoricien des médias

Le « petit Disney » français 

3 min
À retrouver dans l'émission

Se distraire, « se distraire à en mourir » écrivait déjà le critique culturel et théoricien américain Neil Postman en 1985.

Neil Postman théoricien des médias
Neil Postman théoricien des médias Crédits : ullstein bild - Getty

Tandis que le dernier opus des studios Marvel, rachetés par Disney, est en train de devenir le plus gros succès du cinéma mondial, autant de chinois que d’américains ont vu le film, confirmant la domination des États-Unis sur l’industrie des imaginaires, en France nous rêvons de faire « un Petit Disney ».

C’est la formule choisie par Marc Ladreit de Lacharrière, le PDG fondateur du conglomérat culturel Webedia interrogé sur ses ambitions dans un entretien au Journal du Dimanche : « nous voulons être un petit Disney ». Qu’est-ce que ça veut dire ? 

Occuper une place de choix dans les industries culturelles mondiales et développer un groupe tentaculaire. Une démarche qui pour « Citizen Marc Ladreit de Lacharrière » permettra de défendre l’exception culturelle française.

Défendre l’exception culturelle française avec comme modèle un groupe américain pourquoi pas… On aurait pu imaginer plus disruptif.

Mais je vous rassure, la défense de cette exception culturelle française repose sur trois univers fondamentaux, je cite : « le cinéma, le gaming et la food ».

Rien que dans le langage, il se passe quelque chose qui dit l’inverse. Ou alors l’exception culturelle ne veut rien dire, c’est un mot attrape tout, ce qui est probablement le cas ici.

Reprenons la trilogie : « le cinéma, le gaming, et la food ». Le cinéma pas besoin de traduire, et pour les deux autres termes, il s’agit de la culture du jeu vidéo et de la culture culinaire.

Le groupe Webedia possède : « Allo Ciné », « Jeuxvideos.com », « Millenium » un site d’information sur l’e-sport (ou sport des consoles) mais aussi le site de recettes « 750 grammes », le site PurePeople ou « pures personnalités » (je fais des efforts pour traduire) ; et une écurie de « Youtubeurs » comme Cyprien, Norman et Squeezie qui affiche 3 milliards de vues par mois et 750 millions d’abonnés. Au total Webedia c’est 50 sites internet de contenus culturels ce qui en fait le premier géant du numérique en Europe. Voilà pour la cascade de chiffres. 

Quant aux univers, ils sont principalement des modélisations françaises d’une culture américaine. Après tout, comme l’écrivait Régis Debray, nous sommes devenus américains, par ce « maillages à fils ténus », cet inconscient collectif, ce métabolisme vivant qui se transforme sans cesse.

Mais pour revenir à Webedia, la question diffuse du renouvellement des imaginaires ne se pose pas. Ce qui compte c’est de trouver un espace de complémentarité avec les GAFA plutôt que d’être écrasé, et ces marchés de la culture sont on ne peut plus porteurs. D’ailleurs Webedia, possède aussi la conservatrice « Revue des deux Mondes », la salle de concert « Pleyel et un réseau d’une quinzaine de « zénith » en France, vient de racheter la société de production « Elephant », objectif je cite « ramener les millenials devant la télévision » ! 

Se distraire, « se distraire à en mourir » écrivait le critique culturel et théoricien américain Neil Postman déjà en 1985. Voilà la pensée qui me traverse à la lecture de cet entretien de Citizen Marc Ladreit de Lacharrière.

Quand enthousiaste, il annonce qu’il doublera son chiffre d’affaires en 5 ans, après avoir exploité les données de centaines de millions d’utilisateurs convoités par les annonceurs, et lance un « quel bonheur de participer à l’émergence d’un monde nouveau », on se demande si ce n’est pas l’ancien en pire. 

Chroniques
8H50
3 min
La Conclusion
Bret Easton Ellis, entre dandy et vieux con
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......