LE DIRECT
Le président Nigérian et la secrétaire du Commonwealth: réunion anti-corruption

Nigeria vs Grande-Bretagne : qui est le plus corrompu?

4 min
À retrouver dans l'émission

Londres accueille un sommet contre la corruption. Avant hier David Cameron a traité le Nigéria et l'Afghanistan de pays "fantastically corrupt", extraordinairement corrompus. Le président Nigérian, qui assiste à ce sommet, a dit ne pas attendre d'excuses, mais le retour des actifs volés.

Le président Nigérian et la secrétaire du Commonwealth: réunion anti-corruption
Le président Nigérian et la secrétaire du Commonwealth: réunion anti-corruption Crédits : Reuters

Quand on parle de la corruption au Nigeria, impossible de ne pas penser à Féla Kuti et son morceau “International Thief Thief”, composé dans les années 80. Il y accuse le président Nigérian d'alors Olusegun Obasanjo et le patron du réseau de télécom ITT (d'où le titre de la chanson), Moshood Abiola, d'être des voleurs corrompus.

Le 10 mai, David Cameron a fait un peu la même chose. C’était lors d’une fête chez la reine. Ambiance, non pas club de lagos, mais Buckingam Palace, l’Arshibishop dans sa robe violette en face. Le premier ministre britannique évoque le sommet anti corruption qui a lieu le 12 mai à Londres.

"Nous avons les Nigérians, en fait, nous avons certains dirigeants de pays incroyablement corrompus qui viennent en Grande-Bretagne explique t'il à la reine".

A sa façon, David Cameron fait un peu comme Fela Kuti, mais en moins direct, car il ne donne pas de noms. Pourtant, cela a déclenché un nombre fou de réactions, d’articles, d’éditoriaux et de vidéos. Le plus souvent, ces commentaires sont critiques pour David Cameron et la Grande Bretagne, comme l’illustre ce tweet .

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le Nigeria corrompu ? Tout le monde le sait

Le Nigeria est notoirement un pays très corrompu. Il est classé 136ème sur 168 pays dans le classement de Transparency international, le moins corrompu étant numéro 1, le Danemark. L’ONG qui lutte contre la corruption a réagit aux propos de David Cameron en disant que le Nigeria (et l’Afghanistan également cité), ont un niveau de corruption très élevé, mais que la Grande Bretagne, et ses territoires d’Outre Mer faisaient partis du problème puisqu’il permettent aux fonds corrompus d’être conservés.

“There is no doubt that historically, Nigeria and Afghanistan have had very high levels of corruption, and that continues to this day (…) This affects the UK as much as other countries: we should not forget that by providing a safe haven for corrupt assets, the UK and its Overseas Territories and Crown Dependencies are a big part of the world’s corruption problem.”

Le Nigéria n'est cependant pas le pire des pays. Selon une étude récente de Financial Transparency, une ONG américaine, sur les fonds illicites,  c’est l’Asie, et la Chine qui arrive largement en tête.

TOP 10 des flux illicites, soit 62% des flux illicites des PVD
TOP 10 des flux illicites, soit 62% des flux illicites des PVD Crédits : M.Viennot

Pas de démenti du président Nigérian

Le président Nigérian, Muhammadu Buhari n'a pas démenti l'affirmation de David Cameron. ll n'a pas annulé sa participation au sommet anti-corruption de Londres. Le 11 mai, il participait à une conférence contre la corruption organisée par le Commonwealth (voir photo de ce billet), et il n'a pas demandé d'excuses à David Cameron, mais.... le retour des actifs volés.

« Je ne vais pas demander d’excuses à qui que ce soit. Tout ce que je demande c’est le retour des actifs », a déclaré Muhammadu Buhari lors d’une conférence anti-corruption dans la capitale britannique. À quoi me serviraient des excuses? »

Balayer devant sa porte…

La Grande-Bretagne peut-elle aider le Nigéria a récupérer les actifs détournés depuis des décennies ? Selon cette étude menée par un professeur de Columbia pour The Tax Justice Network, plus de 12 trilliards (12000 milliards) d’actifs venant de Russie, Chine, Nigéria, Malaysie, Brésil, Argentine etc… sont hébergés par des fonds off-shore.

Une bonne partie des paradis fiscaux qui aident les fonds Nigérian à disparaitre sont des territoires sous influence britannique. Iles vierges, Jersey, Bahamas… Le gouvernement britannique peut leur imposer des choses. Il leur a imposé par le passé la fin de la peine de mort ou plus récemment la dépénalisation de l'homosexualité.

Mais le veut-il vraiment? Y a t-il intérêt quand on sait que l'un des éléments fort de la compétitivité britannique pour les services financiers et donc la City, c'est cette proximité avec ces territoires opaques.

Un ami trader m’avait raconté, je n’étais pas encore journaliste, comment en arrivant à Londres, on lui avait ouvert d’office un compte dans une ile anglo-normande, et comment une partie de son salaire y était versé, pour échapper aux impôts. Les relations étroites entre Londres et les territoires de l’ancien empire britannique, qui n’ont pas souhaité être totalement indépendants, est clairement un avantage en finance. C’est un élément de la compétitivité de la City. Depuis la crise, c’est moins toléré, mais de là à dire que c’est fini….

  • Dans les Panama Papers, la moitié des entités citées ont un lien avec les Iles vierges britanniques
  • Si on tape Grande Bretagne dans le moteur de recherche, on tombe sur 18 000 entités, 3000 en France pour comparer.
  • Sur l’indice d’opacité de l’organisation Tax Justice Network, la Grande Bretagne arrive 15ème, mais elle est première si on lui adjoint ses territoires d’outre-mer. Les attentes de l'ONG vis à vis du sommet qui s’ouvre à Londres sont fortes, et beaucoup sont entre les mains de la Grande Bretagne.

Les propos de David Cameron sont hypocrites, a considéré se son côté le président de la commission anti-corruption du sénat Nigérian Chukwuka Utazi le 11 mai, "tant que les voleurs volent et que la Grande Bretagne est prête à accueillir leur larcin, cela continuera".

“If there's no market for stolen goods, then there would not be a thief. As long as the criminals steal, and Britain is ready to welcome them over here... it smacks of irresponsibility.”

La Grande-Bretagne alimente aussi peut être cette corruption, comme le suggère cet article du 12 mai du Daily Mail qui rapporte que la Grande-Bretagne a distribué en aide publique plus de 2,7 milliards de livres aux 10 pays les plus corrompus du monde.

Il y a les corrompus, dans les pays en développement à forte richesse (notamment souterraine comme le pétrole), et il y a les corrupteurs, ceux qui permettent à cet argent de sortir. Qui des deux est le plus à blâmer? Qui pourrait le plus vite changer?

Réelle lutte anti-corruption au Nigeria

Si les propos de David Cameron ont déclenché tant d'émoi c'est aussi parce que l'actuel président Nigérian fait réellement la guerre à la corruption. Il a fait campagne contre la corruption, gagné les élections, et il tente d’agir. Même trop. On lui reproche de faire la chasse aux sorcières.

En moins d’un an de pouvoir, il a :

  • fait perquisitionner des banques,
  • obligé la compagnie pétrolière publique à publier ses comptes, pour la première fois depuis, tenez vous bien... 2005
  • lancé des poursuites judiciaires contre l’ex ministre du pétrole Nigérian pour blanchiment d'argent alors que celui ci soigne un cancer... à Londres
  • ouvert un procès pour corruption contre le président actuel du Sénat (troisième personnage de l’Etat) Bukola Saraki (éclaboussé par les Panama Papers) est actuellement jugé pour corruption.

Et il a fait arrêter l’ex-conseiller à la sécurité nationale et d’autres officiers pour le détournement de 15 milliards de dollars.

Un journal Nigérian partenaire des Panama Papers

Il y a en outre une liberté de l’information au Nigeria. En tout cas pour ces cas de corruption. Un journal Nigérian, était partenaire des Panama Papers et a publié une liste de 100 noms absolument édifiante.

Preuve que l'actuel président Nigérian Muhammadu Buhari a bien évolué. Dans les années 80 lors de sa brève prise de pouvoir, c'est lui qui avait infligé à Fela Kuti sa plus longue peine de prison, presque deux ans de prison

Aujourd'hui ils disent donc (plus ou moins) la même chose.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans la vidéo ci-dessus, c’est à partir de 16 minutes que Fela commence à chanter.

Chroniques

6H50
8 min

Les Enjeux internationaux

Turquie. Ankara et l’Union européenne.
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......