LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A la rencontre de la "Start up Nation"

3 min
À retrouver dans l'émission

Un écosystème en pleine ébullition, mais très hétérogène.

Quel que soit le secteur le constat est le même. Le numérique vient tout bouleverser  :  les outils, les missions des travailleurs, les relations hiérarchiques, les contrats, la protection sociale. On voit  désormais de nouveaux espaces de travail, comme les coworking, une multiplication des travailleurs indépendants, de nouveaux liens avec les entreprises. Même si beaucoup d'entre elles regardent encore cela avec une certaine perplexité.

Écouter
58 min
Comment travailler ensemble dans un monde numérique

Pourtant, en allant à la rencontre de jeunes au début de leur vie professionnelle, pas forcément les plus moteurs de ces mutations  Beaucoup ne regardent, au mieux, que de loin ces débats sur les manières de repenser le travail. Leur préoccupation c'est avant tout l'accès à l'emploi et à de bonnes conditions de vie. Il faut dire que près d'un quart des moins de 25 ans est au chômage. Et que eur entrée sur le marché du travail se fait par une succession de contrats en tout genre :  apprentissage, interim,  stage, contrats aidés, auto entrepreunariat. 

Écouter
55 min
Travail : toujours la même promesse à la jeunesse?

Les jeunes sont davantage confrontés à la précarité de l'emploi, au temps partiel subi, à la pauvreté. Pas étonnant que la majorité d'entre eux soient  à la recherche de formes très classique d'emploi. En résumé, d'un CDI.  Et qu'ils subissent ou refusent une forme d'injonction dont tous disent qu'elle leur est répétée à la fac, à pole Emploi, en Famille: créez votre activité.  

"Start up nation"

Et depuis qu'il a été élu,  Emmanuel Macron martèle le même message avec sa formule Start up nation. Quelques semaines après son élection, il concluait son discours d'inauguration à la Station F - ce grand incubateur de start up lancé à Paris par Xavier Niel- d'un "Entrepreneur is the new France". Son souhait : un pays, où "chacun puisse se dire qu'il peut créer sa start up" avait il expliqué un peu plus tôt.  
C'est vrai, il y a une certaine ébullition dans l'écosystème des start up chaque années. Les incubateurs comme Station F se multiplient, tout comme les  fonds d'amorçage .Et Emmanuel Macron a annoncé un fonds pour l'innovation 10 milliards d'euros. Seulement voilà, quand on rencontre les chefs d'entreprises, on est souvent bien loin de la figure du start uper du numériques, héraut de la disruption. Rappelons qu'en 2016, 46 % des créations d'entreprises ont eu lieu dans le secteur du bâtiment, du commerce de détail et du conseil en gestion. Moins de 5% sont des start up technologiques. La plus grosse progression, c'est le nombre de chauffeurs VTC et de livreurs à domicile. Et ceux que j'ai rencontrés sont plus prolixes sur leurs difficultés à boucler les fins de mois. Au sein même de ceux qui choisissent d'entreprendre, les différences sont si grandes que la rhétorique de l'innovation et du "monde nouveau" ne saurait les gommer .

On peut retrouver en ligne sur franceculture.fr les reportages et les magazines de Catherine Pétillon,  notamment "Ce que le numérique fait au travail " et "Travail  toujours la même promesse à la jeunesse".  

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......