LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Deutsche Bank est la banque la plus risquée du monde, selon le FMI. Ici siège à Francfort.

Deutsche Bank, le prochain Lehman Brother?

3 min
À retrouver dans l'émission

La descente aux enfers continue pour la première banque allemande, la Deutsche Bank. En un an, le cours de son action a chuté de 53%, si bien qu'aujourd'hui les amendes qu'elle doit payer sont quasi égales à sa capitalisation boursière. Danger, pour elle, et pour nous.

La Deutsche Bank est la banque la plus risquée du monde, selon le FMI. Ici siège à Francfort.
La Deutsche Bank est la banque la plus risquée du monde, selon le FMI. Ici siège à Francfort. Crédits : Arne Dedert - Maxppp

Sommes-nous dans un moment Lehman? Le moment Lehman, c'est le moment où tout le monde retient son souffle en se demandant si on n'est pas comme en septembre 2008, à la veille d'une grosse crise financière.

Moment Lehman, "Lehman moment" en anglais, cela vient bien sûr de Lehman Brother, la banque américaine qui en faisant faillite a entrainé le reste de la planète dans la recession.

Quand le Brexit a gagné, certains se sont demandés si on allait vers un moment Lehman, finalement non. Cette fois, ce sont les difficultés de la Deutsche Bank qui ravivent cette inquiétude, et il y a beaucoup plus de souci à se faire que pour le Brexit, car la banque allemande coche toutes les cases pour remplacer dignement Lehman Brother.

C'est aussi une banque systémique, c'est à dire une banque dont la taille et les ramifications avec les autres institutions financières sont telles, que sa faillite ou ses difficultés auraient un effet domino dévastateur. Le forum de stabilité financière dresse une liste de ces banques systémiques depuis la crise de 2008. La dernière se trouve ici en anglais of course.

Et c'est une banque qui va mal. Hier l'action a perdu 7% en 24h, plus de 50% en un an. On voit déjà circuler des graphiques qui montrent que sa chute est en tout point semblable à celle de Lehman Brother... Sauf que la Deutshe Bank est beaucoup plus grosse et qu'elle est au coeur de l'europe.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'une des plus grandes banques du monde

Contrairement à Lehman Brother, qui était une banque d'investissement sans lien direct avec les particuliers, la Deutsche bank fait tout, banque d'investissement, banque commerciale et de détail, gestion d'actif et de fortune, c'est une banque universelle. L'une des plus importante du monde.

Elle gère 1600 milliards d'euros d'actifs financiers, c'est la moitié du PIB allemand. Pour vous donner une idée, même si ça n'est pas tout à a fait comparable, l'Etat français qui va présenter son budget gère 400 milliards d'euros, 4 fois moins. Je ne vous parle même pas des produits dérivés, car dans ce cas là les chiffres donnent réellement le tournis, et se comptent en trillions. La Deutsche Bank en a plus de 75 trillions dans ses comptes, 75 000 milliards.

En cela, le profil de la Deutsche Bank est assez proche de celui de la BNP Paribas, à la différence que la BNP Paribas aligne les milliards de profits chaque année, alors que la Deutsche Bank, elle, a perdu presque 7 milliards d'euros l'an dernier.

C'est beaucoup, c'est vraiment beaucoup, tellement que les dirigeants ont renoncé à leur bonus...

Pourquoi ce vent de panique hier?

Cela fait des mois que le cas de la Deutsche Bank inquiète.

  • Il y a eu les résultats négatifs en janvier,
  • ensuite l'une des filiales de la banque allemande a échoué aux stress tests de la réserve fédérale. Ces tests existent depuis la crise, justement pour mesurer la solidité des banques en cas de crise, et sur 33 banques, la Deutsche Bank a été la seule, avec une banque espagnole à échouer.
  • Du coup en juin, le FMI a officiellement désigné la banque allemande comme l'une des plus à risque du monde.
  • et et et... la liste n'est pas finie : la Deuthsche Bank est empêtrée dans tous les scandales financiers du moment : libor, euribor, taux de change, subprimes. L'an dernier elle a payé plus de 5 milliards de frais de justice, et pour l'an prochain.. grosse inconnue, justement, la justice américaine a exigé 14 milliards de dollars, une somme qu'elle ne peut pas payer. Une somme aussi importante, quasiment, que sa capitalisation boursière fondante (au fur et à mesure que le cours de l'action descend).

Résultat, le doute grandit sur la capacité de la banque à faire face toute seule, sans augmentation de capital, sans rachat, sans aide publique. Or c'est justement quand le PDG de la Deutsche Bank, John Cryan a dit qu'il n'avait pas réclamé l'aide du gouvernement allemand, pour la sauver, que les marchés se sont inquiétés, qu'ils ont vendu leurs actions Deutsche Bank, ce qui a fait plonger le cours.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il y a quelques mois, John Cryan disait voir la lumière au bout du tunnel. De quelle lumière parlait-il? Celle que fait un AVC avant de terrasser son sujet? Ou ou ou... ou justement on ne voit pas très bien.

Pour aller plus loin sur ce sujet et comprendre le poids, le rôle et la place de la Deutsche Bank pour l'économie allemande et au delà, je vous recommande vivement cet article de la Tribune : De quoi la Deutsche Bank est-elle le nom?

Chroniques
7H15
7 min
La Question du jour
Débat Clinton-Trump : un tournant dans la campagne ?
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......