LE DIRECT
Type d'utilisation des surfaces (vert/pature jaune/céréale marron/forêt etc..

Il n'y a pas de planète B

3 min
À retrouver dans l'émission

Comment atténuer le changement climatique, préserver, voire restaurer la biodiversité, tout en continuant à nourrir les terriens? Une seule planète, trois défis. Remi Prudhomme commence tout juste à mener ses recherches pour trouver des solutions.

Type d'utilisation des surfaces (vert/pature jaune/céréale marron/forêt etc..
Type d'utilisation des surfaces (vert/pature jaune/céréale marron/forêt etc.. Crédits : R. Prudhomme

Remi Prudhomme vient juste de commencer sa thèse à l'AgroParis Tech sous la direction d'Harold Levrel et Patrice Dumas. Il mène ses recherches depuis le CIRED, le centre international de recherche sur l'environnement et le développement.

Avant de vous présenter sa thèse, voici le texte personnel qu'il a souhaité ajouter à cette page.

Apporter de la rationalité dans les discussions politiques et une vision globale sont les deux raisons qui m’ont poussé à faire cette thèse. L’interdisciplinarité du sujet et l’approche à l’échelle mondiale me permettront d’avoir une réflexion durable, sans reporter le problème sur une autre région du monde ou sur une autre discipline. A travers ce travail, j’espère apporter quelque chose dans l’amélioration des politiques environnementales actuelles qui ont d’énormes défis à relever.

Comment faire co-exister au mieux l'agriculture, la bio-diversité, et les forêts (pour capter le carbone et limiter le réchauffement climatique) sur notre planète, tout en prenant en compte les effets des stratégies mises en place (localement) à l'autre bout du globe, voilà en gros, le sujet de thèse de Rémi Prudhomme.

"Soumis à des tensions croissantes liées à l'augmentation de la demande de biomasse alimentaire et non-alimentaire, le secteur AFOLU (agriculture, forest and other land use) se trouve en outre au centre de deux enjeux majeurs pour la planète : l'atténuation du changement climatique et la conservation/restauration de la biodiversité", écrit-il en préambule de sa demande de thèse.

Voir le détail de la légende en dessous du graphique
Voir le détail de la légende en dessous du graphique Crédits : R. Prudhomme

Légende du graphique ci dessous:

  1. y (vertical) axis est la surface dédiée aux différents usages des sols.
  2. x (horizontal) est la qualité de la terre croissante de gauche à droite.(terre les plus fertiles sont à droite)
  3. les dégradés de vert sont les pâtures(vert foncé pâture extensive, vert claire pâture intensive
  4. jaune: céréales
  5. rose: autre culture
  6. marron: forêt

Actuellement, deux types de stratégies peuvent être envisagés pour répondre à ces défis :

  • une sanctuarisation des surfaces dédiées au maintien de la biodiversité et/ou au stockage de carbone (schéma dit de « mise en réserve »)
  • une association de ces surfaces avec celles dédiées à la production (schéma dit de « multifonctionnalité »).
Se reporter à la légende du graphique précédent. Ici pour les USA
Se reporter à la légende du graphique précédent. Ici pour les USA Crédits : R. Prudhomme

Agriculture ou Environnement : Faut-il choisir ?

Or, chacune de ces stratégies peut avoir des répercussions importantes sur les marchés agricoles et la sécurité alimentaire. En utilisant les données de la FAO, des données d'usage des sols, et des données sur le commerce international, Remi Prudhomme souhaite analyser pour chacune de ces stratégies les interactions, potentiellement antagonistes avec les objectifs visés.

Il explique dans le son que vous pouvez écouter en podcast, comment le "verdissement" de la Politique Agricole Commune pourrait par exemple par des effets indirects avoir favorisé la déforestation au Brésil, et donc être en opposition avec l'objectif de départ.

Afin d'éclairer ces questions, cette thèse fournira une évaluation des schémas possibles, en prenant en compte leurs conséquences au niveau mondial (du fait des échanges économiques), s'interrogera sur les combinaisons possibles entre ces différentes stratégies. Pour autant, Remi Prudhomme reste modeste. Ses recherches ne pourront apporter des réponses que pour certains cas précis, qu'il s'efforcera d'identifier en analysant la pertinence des modèles qu'il utilise.

Pour faire suite au titre un peu accrocheur de cette page, Remi Prudhomme nous propose ce lien vers l’article de référence de Rockström et al.,2009 sur le limites de la planètes avec une image célèbre des limites.

NOTA BENE IMPORTANT

Toutes les thèses de cette série utilisent les méthodes de l'économie quantitative. C'est en ce moment le courant dominant, mais je suis consciente qu'il manque à mon panel l'approche hétérodoxe que poussent les professeurs d'économie réunis au sein de l'AFEP, l'Association Française d'Economie Politique.

Le pluralisme de la recherche en économie est un vrai sujet, une réelle préoccupation. L'AFEP y consacre d'ailleurs une journée d'études le 30 mai.

Sans doute l'occasion pour le billet économique d'aborder cette question structurelle.

Chroniques

6H50
8 min

Les Enjeux internationaux

Chine. Une politique énergétique remaniée.
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......