LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Commission Nationale des Comptes de Campagne finance en partie les dépenses des candidats depuis 1991

Je me présente aux élections, ça coûte combien ?

3 min
À retrouver dans l'émission

Cette fois c’est décidé,vous êtes candidatE à l’élection présidentielle. Il va falloir vous endetter, trouver des dons, un directeur financier et tout consigner. Au final, la campagne peut ne rien vous coûter. Si vous pensez gagner, comptez 10 millions d'€ non remboursés par l'Etat. Vous les avez?

La Commission Nationale des Comptes de Campagne finance en partie les dépenses des candidats depuis 1991
La Commission Nationale des Comptes de Campagne finance en partie les dépenses des candidats depuis 1991 Crédits : M. Viennot

Imaginez vous, c'est vous, à la tribune. La salle galvanisée scande... On va gagner... On va gagner.

Pour le moment, vous n'avez rien gagné, vous êtes candidat ou candidate à la présidentielle, et vous êtes criblée de dettes...

Oui criblé de dettes. Car c'est vous le candidat qui contractez tous les prêts qui permettront de financer votre campagne. Si vous avez un grand parti avec vous ce sera plus facile de trouver une banque... Vous pourrez même emprunter l'argent à ce parti.

Si vous n'en avez pas, il faudra en créer un, car seuls les partis peuvent accepter les dons, et sans dons vous n'irez pas très loin. Ne vous inquiétez pas, créer un parti n'est pas compliqué, la preuve, il en existe 450 en France. Attention, les dons sont plafonnés à 4600 euros par personne, et il est absolument interdit aux entreprises de financer les partis. Interdit aussi de lever de l'argent sur les plateformes de crowdfunding.

Pour tous les détails sur cette procédure, un indispensable, Le Memento du candidat publié par la Commission Nationale des Comptes de Campagne.

Mieux vaut gagner la primaire

Si vous êtes candidat à la primaire de votre parti, vous avez intérêt à la gagner. A ce moment là, vos dépenses d'avant primaire seront comptabilisées comme des dépenses de campagne, et pourront être remboursées. Si vous perdez la primaire, vos dépenses seront pour vous. A moins que votre parti ne participe financièrement à la primaire, ce qui est le cas du PS, qui verse 50 000 euros à chaque candidat, mais pas du parti Républicain, qui ne verse rien.

Les primaires n'existent pas dans le code électoral. La commission des comptes de campagne avait demandé à l'assemblée nationale de les prendre en compte dans la loi, mais les députés n'ont pas voulu.

L'argent n'est pas tout

L'argent n'est pas tout, il vous faut aussi les 500 signatures d'élus locaux. Si vous les avez, bingo, vous avez 153 000 euros d'avance assuré par l'Etat.

Après, il va falloir estimer votre score potentiel pour estimer vos dépenses.

Si vous pensez faire moins de 5% des voix, la commission des comptes de campagne vous remboursera 4.75% du plafond autorisé au premier tour, soit 800 000 euros, pourvu que chaque dépense soit justifiée. La campagne la moins cher de 2012 fut celle de Jacques Cheminade, 470 000 euros, en revanche, le résultat d'Eva Joly a plombée les comptes d'Europe Ecologie. 1 million 800 000 dépensés pour 800 000 remboursés. Vous trouverez plus de détails dans le graphique ci-dessous et tous les détails ici.

On comprend dès lors l'importance des sondages, ils permettent aux candidats de qualibrer leurs budgets et leurs envies.

Envie d'un meeting, comptez entre 100 000 et 1 millions d'euros, selon la taille et le dispositif de tournage.

Même si vous pensez faire plus de 5% des voix, les meetings seront comptés... mais vous serez remboursés jusqu'à 8 millions d'euros.

Vous êtes qualifié pour le second tour... attention pas question de dépasser le plafond autorisé par la commission des comptes de campagne, sinon, comme Nicolas Sarkozy en 2012 vous ne toucherez rien de l'Etat. Si vous êtes dans les clous, il va quand même falloir avoir les reins solides, car vous ne toucherez pas plus de 11 millions d'euros de subvention publique. 11 millions pour une campagne qui en a couté 20 millions comme celle de François Hollande en 2012, cela fait beaucoup en reste à charge.

OUI vous pouvez vous présenter à la présidentielle et la gagner, mais mieux vaut être soutenu par un parti qui a les reins solides. A moins que vous ayez 10 millions de côté à investir...

Chroniques
7H15
6 min
La Question du jour
Que signifie cette ruée vers l'urne ?
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......