LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Changement de banque

Le big bang de la mobilité bancaire

3 min
À retrouver dans l'émission

Entrée en vigueur aujourd'hui de la loi Macron sur la mobilité bancaire. Une disposition censée améliorer la concurrence au profit des consommateurs ?

Changement de banque
Changement de banque Crédits : GRANDJEAN / BSIP - AFP

Comment choisissons nous notre banque ? Notre premier choix de banque tient souvent à peu de chose , c'était la plus proche de chez nous ou c'était tout simplement celle de nos parents , pour plus d'un tiers d'entre nous et pour prés de la moitié on y reste plus de vingt ans sinon toute notre vie. Alors comme avec nos parents il faut savoir s'émanciper et bien avec notre banquier c'est un peu la même chose il faut savoir aussi couper le cordon...de la bourse dans ce cas précis , et pour nous y aider la procédure pour changer de banque va devenir un peu plus simple avec l'entrée en vigueur aujourd'hui de la Loi Macron sur la mobilité bancaire A noter que 4,5% seulement des français change de banque chaque année quand la moyenne européenne se situe autour des 11 %.

Au moment où les banques annoncent encore une hausse des tarifs de leurs services ça pourrait encourager les departs ?

Les associations de consommateurs le réclamaient depuis des années , la Loi Hamon de 2014 œuvrait en ce sens , la loi Macron de 2015 enfonce le clou en s'appuyant sur une directive européenne sur les comptes de paiement , et les banques se disent elles désormais prêtes à se lancer. Il faudra tout de même suivre ça de prés , car selon les derniers tests , toutes n'étaient pas encore en ordre de bataille car elles ont désormais l'obligation d'assurer le transfert des domiciliations des virements et prélèvements de leurs clients en un maximum de 22 jours. Voilà la grande différence , vous n'aurez plus a faire vous même toutes ces démarches fastidieuses , la banque devra s'en charger. Il s'agit donc de lever les verrous et de favoriser la concurrence au sein du secteur bancaire , concentré entre 6 grands groupes. Vous allez pouvoir regarder de plus prés vos frais bancaires et partir s'ils ne vous conviennent pas et les français ne vont pas s'en priver , selon un sondage Opinionway Fortuneo , il serait prés de 20 % à vouloir changer de banque en 2017...

Faut il s'attendre pour autant à la grande débandade des banques ?

Evidemment si cette disposition prévue par la Loi Macron donne un peu d'air pour le consommateur , un petit levier de négociation face à un banquier qui vous prend 200 euros de frais de tenue de compte ou qui vous envoie une lettre recommandée à 22 euros pour un découvert de 10...ça ne devrait pas non plus ébranler toute la profession. D'une part cette disposition ne s'applique qu'au compte courant et les clients qui ont des contrats d'assurance vie , des livrets d'épargne devront continuer de prendre en charge leur transfert ou fermeture. Il ne sera toujours pas possible de conserver comme dans les télécoms son numéro de compte bancaire. L'association UFC Que choisir pointe également les contraintes de domiciliation des revenus lors de l'octroi d'un crédit immobilier qui subsistent en dépit de la loi Macron...Reste qu'un peu d'air est toujours bon à prendre pour les consommateurs comme pour la concurrence...Les banques en ligne se frottent les mains, même si elles sont pour la plupart adossées aux grands groupes. L'irruption d'ici quelques semaines sur le marché français d'Orange Bank qui a promis une rupture en terme de tarifs pourraient accélérer le mouvement , à regarder également les banques coopératives comme la Nef.

Chroniques
7H15
6 min
La Question du jour
Les élections, quelle prise de dette ?
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......