LE DIRECT
25 000 euros en billet de 500 tient dans un paquet de cigarette

Le billet de 500 euros pour tous!

3 min
À retrouver dans l'émission

Les jours du billet de 500 euros semblent comptés. La BCE doit trancher la question ce soir. Considéré depuis le début de l'euro comme un des vecteur de l'évasion fiscale et des activités criminelles, ce billet, surnommé le Ben Laden, a pourtant une vertu, c'est un rempart contre les taux négatifs.

25 000 euros en billet de 500 tient dans un paquet de cigarette
25 000 euros en billet de 500 tient dans un paquet de cigarette Crédits : Leonhard Foeger - Reuters

500 euros, 3500 francs, c'est l'une des plus grosse coupure au monde avec le 1000 francs suisse. En Angleterre, le plus gros billet, c'est 50 livres. Aux Etats unis le billet de 500 dollars a disparu en 1969.

Dans la zone euro, le billet de 500 représente un tiers des espèces en circulation (en valeur, pas en nombre de billet). Un tiers, c'est colossal, c'est 50% de plus qu'il y a 10 ans, ce billet a le vent en poupe comme l'illustre ce graphique de la BCE.

Evolution des euros en circulation en billet de 500 euros
Evolution des euros en circulation en billet de 500 euros Crédits : BCE

Et pourtant, peu de personnes utilisent cette grosse coupure. 56% des Européens n'en ont jamais vu selon la BCE. Les services secrets britanniques l'ont d'ailleurs surnommé le Ben Laden, parce que comme Ben Laden avant qu'il ne meure, on sait qu'il existe, mais on a du mal à mettre la main dessus.

Le "Ben Laden" en gros plan pour ceux qui ne l'ont jamais palpé!
Le "Ben Laden" en gros plan pour ceux qui ne l'ont jamais palpé! Crédits : Reuters

Alors la question se pose. Si peu de commerçants l'acceptent, comme l'ont constaté plusieurs enquêtes, à quoi sert ce billet si ce n'est faciliter l'évasion fiscale et les activités criminelles?

Un petit sac à main peut contenir 1 millions d'euros en billet de 500, il faut 1 attaché case en billet de 100. En 2015, Europol a produit un rapport très détaillé sur l'utilisation du cash pour le financement des activités terroristes.

Although it has been stated that these notes may be used for hoarding, this assumption is not proven and should this be the case, the nature of the cash being hoarded (criminal or legitimate) is unknown. At the same time, the preference for using high denomination notes in order to smuggle cash is reported by Law Enforcement Agencies.

Dernièrement, le ministre des finances Français Michel Sapin a déclaré à des journalistes.

"Je le dis du point de vue français parce que je le vois en France, le billet de 500 euros est plus utilisé pour dissimuler que pour acheter, plus utilisée pour faciliter des transactions qui ne sont pas honnêtes que pour permettre à vous et moi d'acheter de quoi se nourrir".

Un serpent de mer...

Ça n'est pas un sujet nouveau, c'est même un serpent de mer. Dès 1999, le Gafi, le groupe d'action financière contre le blanchiment d'argent avait mis l'accent sur le risque de voir l'euro devenir une monnaie très attrayante pour les blanchisseurs en tout genre du fait de ce billet de 500 euros et de l'absence de contrôle aux frontières depuis leur ouverture. Dans ce rapport, on lit plusieurs fois que l'usage légitime des grosses coupures n'est pas démontré. Page 4.

La plupart des délégations, y compris celles des pays qui ont des larges coupures, reconnaissent que l'information disponible sur l'usage légitime de ces coupures est incomplète. "Most delegations, including those from countries with large denomination banknites, recognised that incomplete information is available on the legitimate use of these notes".

Le Parlement Européen, également, avait émis ces réserves dans un rapport de 2001 sur les risques de contrefaçon et de fraudes liées à l'euro.

Plus récemment encore, Axelle Lemaire, secrétaire d'état au numérique avait envoyé une question écrite à ce sujet à Pierre Moscovici, alors ministre de l'économie. Voici sa question, et la réponse, évasive.

Aujourd'hui le sujet revient parce que la France l'a remis sur la table après les attaques terroristes du 13 novembre, les pays de l'Eurogroupe ont demandé en février à la BCE de se pencher sur la question, et elle doit trancher ce soir.

Les Allemands seul à aimer le billet de 500 euros? 

C'est pour eux qu'il a été créée, pour remplacer le billet de 1000 marks. Les Allemands, c'est vrai utilisent davantage le liquide pour leur paiement courant, et outre Rhin, sauver le billet de 500 euros est devenu la nouvelle croisade de Bild, au nom de la liberté, ce qui est assez cocasse pour un journal populaire.

Mais les Allemands ne sont pas les seuls concernés... nous le sommes tous un peu quelque part.

Vous savez que depuis plusieurs mois, nous sommes entrés dans le monde nouveau des taux d'intérêt négatifs. Concrètement, les banques qui veulent mettre leur argent à l'abri à la BCE doivent payer un intérêt. Avant elles étaient rémunérées pour cela, aujourd'hui elles paient.

A terme, les banques risquent de faire la même chose avec leurs clients, et donc de taxer les dépôts. Dans ce cas, avoir du liquide sera le meilleur moyen de ne pas perdre d'argent.

Pour ceux qui en ont beaucoup, il est plus simple de louer un coffre pour stocker des billets de 500 que des billets de 100. Mais il ne faut pas forcément être plein aux as pour faire ce calcul. Au moment de la crise financière, la demande pour des billets de 500 euros a augmenté très fortement, en Europe, et en dehors la zone euro, comme le montre cet autre graphique de la BCE.

Evolution du nombre de billets de 500 euros, verticale en 2009
Evolution du nombre de billets de 500 euros, verticale en 2009 Crédits : BCE

Ces billets de 500 euros sont donc aussi un moyen de thésauriser, par crainte de l'avenir. Impossible de dire dans quelle proportion, mais il y a encore beaucoup de billets sous les matelas.

Symbole de la confiance en l'euro, ces billets de 500 euros sont aussi un marqueur de la défiance en l'avenir. Un paradoxe intéressant.

Chroniques

6H50
8 min

Les Enjeux internationaux

Arabie Séoudite. Une économie interne profondément malmenée.
L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......