LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les robots ne représentent qu'une partie des nombreux objets connectés sur le marché des seniors.

L'innovation entre en force au Salon des seniors à Paris

3 min
À retrouver dans l'émission

Un marché où les start-up gagnent du terrain chaque année.

Les robots ne représentent qu'une partie des nombreux objets connectés sur le marché des seniors.
Les robots ne représentent qu'une partie des nombreux objets connectés sur le marché des seniors. Crédits : Vincent Isore - Maxppp

L'innovation entre en force au Salon des seniors qui ouvre ce matin à Paris, Porte de Versailles. Ce sont 25 nouveaux produits, équipements et applications connectées qui arrivent dans les allées de cette manifestation avec une attention  toute particulière pour la santé et la sécurité au quotidien, mais pas seulement. On voit arriver aussi beaucoup d'initiatives qui visent à rapprocher les générations autour du lien social et familial: tablette destinée à communiquer facilement , box de cadeaux personnalisables afin d'entretenir régulièrement des liens...Mise à disposition de réseaux d'entre-aide entre particuliers autour de formules de livraisons de repas et courses à domicile. Multiplication de réseaux centrés sur l'animation par des associations, des sociétés, des réseaux d'étudiants aussi... Et puis des jeux qui s'inspirent de la psychologie positive afin de  ranimer la mémoire autour de d'un souvenir, une pensée, une réflexion. On voit qu'Il y a une sollicitude particulière qui passe de plus en plus par les objets connectés, et ça marche.  Cela  permet la transition entre ceux qui se présentent comme jeunes retraités, principalement tournés vers des applications de loisirs, et les autres.

Mais cela suppose que les seniors intègrent à leur profits les applications numériques, qu'ils se retrouvent dans l'univers des objets connectés.

De quels seniors parle t-on ? Entre les soixantenaires, à peine sortis du marché du travail,  et leurs aînés, qui peuvent être leurs parents, ça ne constitue pas une catégorie homogène, et de loin ! Entre les deux générations apparaît en revanche une fracture numérique...autour de 75 ans car jusqu'à cet âge, la majorité des seniors participe très largement à l'économie du net : les deux tiers au moins disposent d'un ordinateur et quatre sur cinq d'un portable.  A partir de 75 ans en revanche s'observe  une fracture  qui se conjugue souvent avec des alertes sur la  santé. Et c'est là qu'on voit surgir une foule d'applications, de services spécifiques aux seniors: systèmes d'alertes à tout moment de la journée ou de la nuit...Les plus récents sont dépourvus de capteurs...Certains peuvent être intégrés aux oreillers, des coussins robots qui diffusent des musiques,  jusqu'à des couverts intelligents en vue  améliorer le comportement alimentaire, qui rejoint la surveillance médicale avec l'avancée en âge.

Vous allez nous dire que tout cela fait les affaires des start-up.

A l'évidence, les seniors, qui partent aujourd'hui en retraite entre 61 et 62 ans, constituent une cible de choix pour les innovateurs...16 millions de personnes, 150 000 de plus par an.  Avec des modes de consommation différenciés qui signifient qu'on est sur un marché diversifié...et qui le sera de plus en plus quand il passera à 20 millions à l'horizon 2030.   Alors oui, c'est une opportunité d'avenir pour les start-up : apporter des services qui rapprochent les seniors de leurs proches. Ce qui en fait une forme de solidarité régulée par la technologie. A ceci près qu'elle a un coût élevé. La plupart des applications se chiffrent au minimum en plusieurs centaines d'euros. Le défi suivant, ce sera d'en faire baisser les prix à travers la commercialisation.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......