LE DIRECT
les éditeurs français et allemands pour la défense de la filière européenne du livre

A l'ouverture de la foire du livre de Francfort, les éditeurs réaffirment la défense de la filière européenne

3 min
À retrouver dans l'émission

Des deux côtés du Rhin on s'organise face au commerce en ligne.

les éditeurs français et allemands pour la défense de la filière européenne du livre
les éditeurs français et allemands pour la défense de la filière européenne du livre Crédits : Anne-Sophie Bost - AFP

La France est l'invitée d’honneur de la foire du livre à Francfort qui s'ouvre aujourd'hui. C’est le premier rendez-vous mondial de l’édition. Emmanuel Macron y sera présent et il pourra observer que des deux côtés du Rhin les professionnels de l’édition essaient de s’organiser pour faire face à la montée du commerce en ligne, mais chacun à sa manière. C’est que les ventes en ligne filent bon train, au rythme de 5 % par an en Allemagne. Année après année, ça représente plus de 18 % du marché, et sur ce marché quelle est la place du livre électronique ? Elle tourne autour de 4,5 %. Le livre électronique est de plus en plus apprécié des seniors, et plus encore chez les enfants avec un doublement des ventes l’année dernière. On voit fleurir des start-up, là-bas aussi, dans l’édition. Elles ont compris l’intérêt de transformer des stars circulant sur les réseaux sociaux en les introduisant dans l’édition en un temps très court : à peine deux mois entre l’idée d’un livre et son impression. Un segment de clientèle que les éditeurs traditionnels ont du mal à bien cerner. C’est rapide, il faut s’adapter en permanence.

Pour faire face, les maisons d’édition allemandes et françaises s’organisent mais différemment… C’est que si l’architecture de l’économie des librairies est similaire, elle diffère dans son fonctionnement…Pas dans son principe avec une chaine du livre qui part de l’auteur jusqu’ au point de vente en passant par l’agent, l’éditeur, l’imprimeur, le diffuseur et le distributeur. Chacune de ces entités perçoit une partie du prix du livre. Mais c’est dans le positionnement des acteurs et l’articulation des organisations que les différences apparaissent comme l'a montré Laura Klein dans son mémoire : des deux côtés du Rhin, on s’est aperçu que les réglementations conçues pour des librairies nationales, des établissements physiques, faisaient de moins en moins le poids face à des éditeurs internationaux, mobiles sur le net, en mesure de déborder les barrières réglementaires à travers des stratégies de contournement des dispositifs existants.

La riposte française a surtout consisté à se protéger par la loi, dernière en date, celle de 2014, dite loi anti Amazone, alors que les Allemands ont préféré regrouper les intérêts des éditeurs et des libraires afin de peser davantage et de faire pression.Et cela a été relativement efficace.

On l’a vu lorsqu’en 2014 l’association des libraires allemands avait déposé plainte auprès du gendarme de la concurrence contre Amazone pour abus de position dominante et et que 12 00 auteurs allemands avaient signé une pétition dénonçant les méthodes du géant du commerce en ligne. Unir des intérêts convergents est sans doute plus efficace que réagir en ordre dispersé : à la différence du schéma en constellation de la France avec une demi- douzaine de syndicats de défense de la librairie et de nombreux regroupements professionnels, le Börsenverein allemand, l’association qui réunit éditeurs et librairies a cette capacité de pouvoir fédérer les intérêts catégoriels, de parler d’une voix, donc de se faire entendre et de peser dans les moments décisifs. 76 000 titres publiés, ça donne à réfléchir. Une pièce supplémentaire au moment où le monde de l’édition français et allemand appelle à créer une filière européenne du livre.

Jean-Marc Chardon

Intervenants
  • Journaliste économique, chef du service économie de la rédaction de France Culture
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......