LE DIRECT

Le Billet économique par Annabelle Grelier

3 min
À retrouver dans l'émission

Le CDI intérimaire , le dernier-né des contrats de travail a été créé il y a trois ans. Il est devenu un symbole de la flexisécurité à la française estime le patronat. Un contrat ovni qui a pourtant du mal à décoller.

Depuis son entrée en vigueur en mars 2014 on ne peut pas dire que le CDI intérimaire ait créé une véritable révolution sur le marché de l'emploi. Le patronnat a pour objectif d'atteindre les 20 000 contrats signés à la fin 2017 , il peinait à franchir la barre des 10 000 à la fin 2016.

Qu'est ce que le CDI intérimaire ? pas toujours simple à expliquer aux employeurs ni aux salariés , c'est un peu un ovni. Le CDI intérimaire est un contrat à durée indéterminée qui se signe entre une entreprise de travail temporaire et un salarié intérimaire. La personne recrutée conserve le statut d'intérimaire et bénéficie des avantages conventionnels de la branche du travail temporaire , prévoyance et formation , en revanche elle ne touche plus les fameuses indemnités de fin de mission qui représente en moyenne 10% de la rémunération globale. En échange le salarié touche une garantie entre deux missions payée au SMIC par l'entreprise d'intérim , sans s'inscrire au chômage. Les avantages pour l'employeur sont multiples , il fidélise ses intérimaires , il offre souplesse et rapidité aux entreprises et il échappe à la surtaxation des contrats courts instaurée par la réforme de 2013. Pour le salarié , le gain n'est pas toujours évident , Force ouvrière n'en voit aucun si ce n'est un CDI au rabais et une banalisation de la précarité.

Qui signent ces contrats ?

Au lancement de ce contrat , les syndicats craignaient que les agences d'intérim ne salarient que les intérimaires très qualifiés sur des métiers dits pénuriques , là où elles ont du mal à recruter comme les soudeurs ou les chauffeurs routiers et finalement pas du tout ces intérimaires là n'avaient que peu d'intérêt à signer un tel contrat , étant donné que des propositions ils n'en manquaient pas , le taux de refus est d'ailleurs assez élevé : un candidat sur 4 décline , en raison principalement de la perte des indemnités de fin de mission et de l'absence de liberté dans le choix des missions et puis à noter qu'un intérimaire gagne en moyenne 21% de plus qu'un employé classique. Selon une enquête de Prism'emploi , le patronat de la branche , ce contrat intéresse les plus jeunes. Un tiers des signataires ont moins de 25 ans et sont peu qualifiés , ils sont par exemple sur des remplacements d'agents de fabrication ou encore préparateurs de commandes..

Le CDI intérimaire doit il disparaître ?

A priori non , c'est un choix de plus qui s'offre aux salariés , même si c'est loin d'être la panacée c'est tout de même un CDI , et un CDI cela peut faciliter bien des choses vis à vis d'un banquier quand vous demandez un prêt , ou d'un propriétaire quand vous cherchez un logement. Pas étonnant donc qu'il intéresse les jeunes. Le CDI intérimaire a toutefois connu quelques modifications en cours de route. « La loi Rebsamen de 2015 l'a modifié sur deux points. D'abord sur la durée : une mission peut désormais durer jusqu’à 36 mois contre 18 avant. Autre victoire pour le patronat : la période de carence, un tiers du temps travaillé auparavant, est supprimée.

Enfin dans le contrat du CDI intérimaire figure un accord sur le fonds de sécurisation des parcours intérimaires , qui prévoit donc des heures de formations , l'accord prévoyait d'augmenter la durée d'emploi des salariés , une hausse de 15 % a en effet était enregistrée et 12% des CDI intérimaires ont été embauchés dans une entreprise. Alors si le CDI intérimaire n'est vraiment pas la baguette magique que l'on aurait espérée , c'est tout au plus une béquille sur la route chaotique de l'emploi.

Chroniques

7H15
6 min

La Question du jour

La Question du jour : Lundi 20 mars 2017
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......