LE DIRECT
Trois décennies après le lundi noir de 1987, de nouveles tempêtes financières peuvent survenir.

30 ans après le krach boursier de Wall Street, quels risques pour la planète financière ?

3 min
À retrouver dans l'émission

Des voix s'élèvent pour mettre en garde contre une rechute possible.

Trois décennies après le lundi noir de 1987, de nouveles tempêtes financières peuvent survenir.
Trois décennies après le lundi noir de 1987, de nouveles tempêtes financières peuvent survenir. Crédits : Maria Bastone - AFP

Les risques de krach boursier sont-ils dernière nous ? Trente ans après le "lundi noir" qui avait frappé la bourse de New-York, des voix s'élèvent pour mettre en garde contre une rechute possible. Le FMI, le Fonds monétaire international vient d'envoyer un message d'alerte à l'ensemble des décideurs et des acteurs économiques.Que le FMI publie une mise en garde à cette date-anniversaire ne tient pas du hasard. L’institution chargée de promouvoir la coopération monétaire pointe une série de déséquilibres qui peuvent raisonnablement inquiéter.

Dans le viseur, des marchés financiers qui carburent à plein régime : en additionnant les actions cotées en bourse de toute la planète, on atteint les 88 000 milliards de dollars. C’est-à-dire plus que le montant de la croissance mondiale ! Attention, il y a trop d’argent en quête d’actifs rentables, avertit le directeur des marchés monétaires du fonds…Et ce n’est pas tout : la dette privée et publique des pays du G 20 continue de grimper : emprunts des états, des entreprises, des ménages, c’est le marché des obligations qui est visé : on en est à 135 000 milliards de dollars. Du jamais vu ! A quoi s’ajoute une fièvre d’investissement vers les pays émergents qui gonfle à vue d’œil et les risques de bulle bancaire et financière en Chine pour cause de crédit à tout va.

Tout cela fait beaucoup de liquidités, des bulles financières qui pourraient exploser, déséquilibrer des pans entiers de l’économie dans le monde, et par ricochet affecter la croissance.

Pourtant la croissance s’affermit d’après le FMI et Les économies se portent mieux.

Cette croissance s'effectue dans un monde déséquilibré alors que beaucoup de pays ne se sont pas remis complètement d’un autre choc, car vingt ans après 1987, Il y a eu la crise financière de 2007-2008. Mais dans les deux cas, que voit-on ? Que ces grandes crises sont parties des Etats-Unis.

Le dow jones qui, en octobre 1987, perd 22 % en une seule séance, entrainant dans son sillage les places financières mondiales : La propagation a été immédiate et impressionnante, comme les enchainements après la crise des subprimes en 2007. Trente ans après, on nous assure qu’on a tiré les enseignements, que des pare-feux, des systèmes de "coupe-circuits" éviteraient aujourd’hui des emballements aussi ravageurs sur les places financières, on ne peut en avoir la certitude.

Qu’est ce qui permettrait dans ces conditions d’éviter le retour de scénarios de panique boursière du même type en cas de crise ?

Personne jusqu’à présent n’a été capable de prédire à quel moment allait éclater une bulle financière…En revanche, tant que les indicateurs de croissance sont au rendez-vous, et la confiance avec, la plupart des économistes estiment que le risque est là , mais n’est que relatif. Et là encore c’est la croissance américaine qui donne le tempo : contrairement à ceux qui affirmaient qu’elle allait décliner, elle se consolide. Les entreprises réalisent des profits, le chômage est au plus bas, les ménages consomment, les taux d’intérêt remontent, mais pas à pas…Autant d’ingrédients qui rassurent les marchés; à condition qu'ils ne soient pas déçus par un report de la réforme fiscale annoncées par Donald Trump durant sa campagne électorale.

Dans tous les cas, il y a cette évidence que les pays développés, en plus des autres, les émergents, restent tributaires de la santé de l’économie américaine, et que tant qu’eux-mêmes n’auront pas sérieusement réduit leurs propres dettes, ils seront plus exposés à des turbulences.

Jean-Marc Chardon

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......