LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Joseph Kabila, lors de la fête d'indépendance de la RDC en juin. Il assurait alors que rien n'empêcherait les élections de se tenir.

Les enjeux économiques de la crise politique en RDC

3 min
À retrouver dans l'émission

Joseph Kabila aurait du quitter la présidence de la République Démocratique du Congo le 19 décembre 2016, mais aucune élection n'a été organisé. La crise politique est ouverte, avec en toile de fond la prise de contrôle des immenses richesses du pays par le clan Kabila.

Joseph Kabila, lors de la fête d'indépendance de la RDC en juin. Il assurait alors que rien n'empêcherait les élections de se tenir.
Joseph Kabila, lors de la fête d'indépendance de la RDC en juin. Il assurait alors que rien n'empêcherait les élections de se tenir. Crédits : John Bompengo - Sipa

Aujourd'hui c'est normalement le dernier jour de présidence de Joseph Kabila. Elu en 2006, réélu en 2011, la constitution lui interdit de se présenter une troisième fois mais comme visiblement il ne l'entend pas ainsi, aucune élection n'a été organisé.

Depuis plusieurs mois des discussions sont engagées avec une partie de l'opposition, mais elle n'ont jusque là rien donné. Elles sont censées reprendre mercredi 21 décembre 2016 mais la crainte est grande de voir le pays de nouveau s'embraser.

NB: Cette chronique a été remise à jour le 8 novembre 2017. Joseph Kabila est toujours au pouvoir et aucune élection n'a été encore convoquée. 

En septembre 2016, la police n'a pas hésité à tirer sur les manifestants qui demandaient l'organisation des élections, et il y a eu une cinquantaine de morts. La communauté internationale, comme on dit, a condamné ces atteintes au droit de manifester, mais cela n'a pas eu d'effets.

La situation s'est même tendue dernièrement. L'UE et les Etats-Unis ont beau avoir gelé les avoirs de plusieurs cadres de haut rang du gouvernement, le pouvoir en place accentue sa pression, notamment sur les médias. Récemment, l'ONU a dénoncé le brouillage d'émissions de radio et l'arrestation de plusieurs journalistes.

En ce moment même les journalistes étrangers qui n'ont pas été expulsés parlent des forces de police qui se déploient dans les villes, de l'accès limité aux réseaux sociaux, d'opposants politiques dont on est sans nouvelle...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La situation politique peut donc déraper à tout moment, et la toile de fond de cette crise est en grande partie économique.

Pourquoi Kabila veut rester?

Joseph Kabila s'accrocherait au pouvoir davantage pour des raisons économiques que par aspiration personnelle. C'est l'une des thèses que défendent plusieurs médias américains qui ont enquêté sur les ramifications du clan Kabila dans l'économie congolaise.

Joseph Kabila n'est pas très populaire. Il est l'un des 25 enfants de Laurent-Désiré Kabila, maquisard qui a pris le pouvoir en RDC après plusieurs années de guerre civile. Quand Laurent Désiré Kabila a été assassiné en 2001, il s'est retrouvé de fait à la tête du pays a 29 ans. "Le pouvoir m'est tombé dessus" a-t-il souvent dit dans ses rares interviews. D'abord à la tête du gouvernement de transition, il a été élu lors des premières élections démocratiques du pays en 2006.

Plutôt timide il n'a pas entretenu un culte du chef pendant sa présidence et d'après le New York Times qui cite certains de ces proches, il n'a pas d'appétence particulière pour le pouvoir. Son problème c'est qu'il n'aurait pas de plan de sortie et ne saurait pas comment mettre sa sécurité, sa fortune et les avantages acquis par ses proches à l'abri.

Bloomberg qui a mené une investigation au long cours, a établi un tableau qui montre que les proches de Joseph Kabila sont aujourd'hui partout: banque, Télécom, hôtel, compagnie aérienne, boutique night-club et... ce qui est crucial dans ce pays ils contrôlent plus de 120 permis d'exploitation pour les mines d'or, diamants, cobalt, uranium.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Or diamant uranium, la RDC est considérée comme un scandale géologique tellement elle regorge de matières rares et précieuses. Deuxième pays d'Afrique en taille, il est également riche en terres arables et en ressources hydro-électriques avec le fleuve Congo.

Pour les autres classements en revanche, la République démocratique du Congo est presque dernière partout: 

  • 184ème sur 189 pour l'environnement des affaires
  • 186ème sur 187 pays pour l'indice de développement humain, 
  • l'espérance de vie est de 53 ans, sur les 80 millions d'habitants, 
  • 71% vit avec moins de deux dollars par jour...

Les Lumumba Papers

Ce type de main mise d'une famille au pouvoir sur l'économie n'est pas un processus nouveau en Afrique, sauf qu'aujourd'hui, il y a quand même plus d'informations qui filtrent. Les millions de dollars d'actifs volés par la famille Kabila ont laissé des traces.

On en trouve dans les Panama Papers. Il y a aussi maintenant des lanceurs d'alerte en RDC. Un ancien fonctionnaire congolais cité par le New York Times évoque des millions de dollars apportés en liquide à un ministre, un autre parle de presqu'un milliard transféré des comptes de la banque centrale congolaise à une entreprise dans laquelle la famille Kabila a des parts.

Autre scandale, le paiement par la commission électorale du Congo, celle qui devait justement organiser les élections, de frais hallucinants pour une opération bancaire effectuée par une banque dans laquelle une des sœurs du président a des parts. On appelle cela les Lumumba Papers du nom du banquier qui a révélé ces agissements à Bloomberg et a depuis fuit le pays.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En résumé donc, beaucoup plus de choses se savent aujourd'hui, et Joseph Kabila sait lui qu'il n'est à l'abri de rien une fois le pouvoir quitté.

La condamnation de Charles Taylor, ex-président du Libéria, a 50 ans de prison pour des crimes commis durant le conflit en Sierra Leone a frappé les esprits. Aujourd'hui l'ancien dictateur est dans une prison britannique.

Tout cela en tête, Joseph Kabila serait à la recherche d'appuis extérieurs qu'il ne trouve pas, voilà pourquoi il parierait sur un scénario de transition sans fin.

Presque un an après cette chronique, Joseph Kabila est toujours au pouvoir en RDC. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé que l'élection présidentielle aurait lieu le 23 décembre 2018 et que le vainqueur serait investi dans ses fonctions le 13 janvier 2019. Il a donc encore de longs jours de pouvoirs devant lui, et apparait dans les Paradise Papers

Marie Viennot 

L'opposition n'a pas appelé à manifester ce 19 décembre, mais la contestation populaire reste active, comme l'illustre ce tweet ci-dessous.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Chroniques
7H15
7 min
La Question du jour
A quoi va servir le GPS européen ?
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......