LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'avenir de Toys'R'Us suspendu à ses créanciers et à sa capacité à renouveler son modèle de vente.

Toys "R" Us en faillite, victime du commerce en ligne

3 min
À retrouver dans l'émission

Son PDG, Dave Brandon, veut proposer un plan de redressement.

L'avenir de Toys'R'Us suspendu à ses créanciers et à sa capacité à renouveler son modèle de vente.
L'avenir de Toys'R'Us suspendu à ses créanciers et à sa capacité à renouveler son modèle de vente. Crédits : Jason Szenes - Maxppp

Que va devenir la société Toys "R" Us ? La première enseigne mondiale du jouet vient de se déclarer en faillite. Son avenir est suspendu aux décisions de ses créanciers car, derrière les vitrines de la marque se cachent des dettes par milliards: plus de 5 milliards de dollars.

Le groupe étouffe sous le poids des échéances de remboursement…Ses fournisseurs sont aux aguets, ils réclament des garanties…Faudra-t-il que Toys 'R'Us passe par un nouvel emprunt pour repartir ? L’affaire arrive au plus mauvais moment, à trois mois des achats de Noël…Le moment où les magasins spécialisés font 40 à 50 % de leurs chiffres d’affaires. Si la société américaine se trouve dans cette situation, c'est pour beaucoup parce qu’elle a tardé à prendre le virage de l’internet…Elle ne s’est vraiment placée sur le créneau des ventes en ligne qu’à partir de 2010…Or, les premiers qui s'y sont investis ont démarré à la fin des années 1990. Ce n’est pas l’option qu’ont pris les dirigeants de Toys'R'us qui ont fait un autre choix : celui de magasins-entrepôts transformés en point de vente très lumineux, et les plus conviviaux possibles: des lieux où la clientèle est amenée à se déplacer en famille. Mais en même temps, l’enseigne a été assaillie par la concurrence chinoise sur les jouets à bas prix…Ses dirigeants se sont battus sur les prix…L’autre défi : résister aux discounters et au grand généraliste de la distribution qu’est Wall Mart. Encore la bataille des prix, laquelle a épuisé la société américaine au point de devoir se vendre une première fois en 2005 à des investisseurs: des fonds d’investissements qui, en contrepartie ont exigé une restructuration du groupe…. Des fonds qui n’hésitent pas à ponctionner les entreprises qu’ils rachètent à travers des techniques financières qui alourdissent l'effort que doit faire l'entreprise ! En plus des restructurations, la société est redevenue plus attractive au seuil de 2010. Dans la perspective de lever des fonds pour se désendetter, elle se prend à rêver de revenir en bourse malgré l’instabilité des marchés à cette période. L'opération a fait long feu !Depuis, Toys'R'Us essaie surtout de s adapter au web…elle modifie son offre en créant un espace réservé à la commande de produits qu’elle livre ensuite à domicile…Sauf que sur ce marché, d’autres acteurs l’ont précédé, parmi lesquels Amazon qui, avec plusieurs années d’avance, capte le plus gros des commandes.

* Seule motif de consolation : Toys'R'Us n'est pas seul...D’autres enseignes ont aussi plongé et fait faillite depuis le début de l’année. Avantage pour Toys 'R'us, une marque mondiale et une image qui n’est pas abîmée. Encore faudra t-il que son pdg annonce rapidement des mesures crédibles de redressement ... la société pourrait renaître une nouvelle fois.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......