LE DIRECT

Nicolas Sarkozy Président, ça va de soi

2 min

Cela va de soi. Nicolas Sarkozy va gagner l'élection. Non pardon, il l'a déjà gagnée... En tout cas à l'entendre hier soir à Lambersart, ça va de soi, il est déjà président de l'UMP et il se lance à l'assaut de l'Elysée.

L'UMP ? Il n'en parle même pas. Bien sûr, il évoque sa "famille politique" mais ne prononce jamais son nom et donc, c'est en chef de famille qu'il a parlé hier soir. "Les querelles dérisoires qui nous ont ridiculisés maintenant c'est terminé !" Oui papa. Nicolas Sarkozy s'adresse aux militants aux élus : "tu veux ta place tu travailleras beaucoup". Oui Papa.

Quand il s'adresse à Alain Juppé François Fillon et Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy a l'amour-vache. Il salue leurs qualités et leur dit "nous aurons besoin d'eux", comprenez besoin d'eux à son service. Sur les primaires, il répond comme un père excédé : "il y aura des primaires et on n'en parle plus".

Le désormais président de sa famille politique (ça va de soi) peut donc se concentrer sur ses adversaires désignés : François Hollande et Marine Le Pen. Il défend vigoureusement le recours au référendum et en appelle à aller au-delà "des vieux clivages dépassés" mais il reste à savoir ce qu'en pensent les militants "Doite Forte" qui le soutiennent en se disant fiers d'être de droite ou Laurent Wauquiez qui lui demande d'en finir avec "les pudeurs centristes". Bruno Le Maire et Hervé Mariton, candidats aux aussi à la présidence de l'UMP, se sont engouffrés dans la brèche revendiquant en réunion publique les valeurs de droite et les idées de droite.

Nicolas Sarkozy joue donc la confusion des scrutins. Candidat à la présidence de l'UMP en 2014 il ne pense qu'à celle de la République pour 2017. Celui qui a eu du mal à "faire Président" après son entrée à l'Elysée prend de l'avance : il veut faire Président avant même d'être candidat. Oui, désormais, ça va de soi.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......