LE DIRECT

Opération réconciliation au PS ?

2 min

Jeudi soir, le ministre de la Ville Patrick Kanner candidat aux départementales à Lille a participé à une réunion publique avec Martine Aubry. Ils sont pourtant en froid, un froid polaire, la maire de Lille n'ayant pas supporté que son ancien adjoint entre au gouvernement et se convertisse au hollandisme. Mais la situation est grave pour le PS, dans le Nord ce bastion de gauche, les socialistes les Verts et le Front de gauche partent désunis : "si on perd le Nord il ne faudra pas dire "j'ai pas compris" comme en 2002". Et ce n'est pas fini : à Lille toujours, Manuel Valls devrait tenir meeting mercredi prochain, le premier ministre qui sera lundi soir chez lui dans l'Essonne pour soutenir le président sortant du département Jerôme Guedj, un socialiste frondeur !

Embrassons-nous Folleville, c'est décidément le mot d'ordre au PS. Jeudi soir toujours 14 députés frondeurs sont allés prendre l'apéritif à l'Elysée. Pour un temps, les socialistes modèrent leurs divisions - en tout cas publiquement - car tous l'envisagent et le disent, la gauche peut de nouveau être éliminée au premier tour de 2017 et Marine Le Pen peut l'emporter. Les départementales qui viennent risquent d'être une répétition douloureuse.

"La gauche commet un suicide politique en direct" déclarait mercredi matin Jean-Christophe Cambadelis, la gauche peut-être, mais pas le PS semblent nous dire les réconciliés socialistes car en ce moment, ça tangue plutôt au front de gauche très divisé sur la ligne pro-Poutine de Jean-Luc Mélenchon. Ça tangue aussi chez les Verts où tout le monde ne partage pas la radicalité de Cécile Duflot.

Jeudi soir en sortant de l'Elysée plusieurs frondeurs ont reconnu que FH avait écouté tout le monde, ils y voient une reconnaissance. Reste que le PR ne compte changer ni son premier ministre, ni sa ligne. Hollande dit aux sceptiques de son camp : "la réconciliation oui mais à mes conditions".

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......