LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Choc des civilisations et basse politique

2 min

N’en déplaise aux « bonnes âmes », la question soulevée par Claude Guéant ce week-end est… fondée. En théorie en tous cas.

Affirmer que « toutes les civilisations ne se valent pas », c’est ouvrir un débat qui, pour être ancien, n’en est pas moins philosophiquement intéressant.

Et quand le ministre de l’Intérieur ajoute « je préfère une civilisation qui défend la liberté et l’égalité… à une civilisation qui instaure la tyrannie et l’oppression des femmes », il introduit une dimension morale qui a toute sa place dans ce débat.

Sur le principe, engager la discussion sur ces questions ne devrait donc pas relever du tabou. A condition, bien entendu, d’ouvrir pleinement les yeux sur les soubresauts de l’histoire….

Admettre, par exemple, que la civilisation « occidentale », si tant est qu’elle soit une et indivisible, a sécrété plusieurs guerres de religion, l’esclavage, et le culte de l’argent.

Sans oublier que l’horreur absolue de la Shoah est née, elle aussi, dans un esprit occidental.

Admettre également que la civilisation « arabo-musulmane », si tant est qu’elle soit une et indivisible, a inventé l’algèbre ou l’astronomie et une palanquée d’avancées scientifiques majeures.

Ou essayer de classifier les contours des civilisations : Toynbee en avait identifié 26, Huntington, 8….

Aller jusqu’à les hiérarchiser relève certes d’une posture ethnocentriste de Deus ex Machina. Mais on ne peut interdire à l’Histoire et à la Philosophie le droit d’en débattre.

Le souci, c’est que Claude Guéant ne fait pas tant dans la philosophie ou dans la profondeur historique inhérentes au concept de civilisation, que dans la manœuvre politicienne.

Tout l’indique.

D’abord la façon dont l’information est sortie : prétendument une fuite lors d’un colloque fermé à la presse, en réalité une formule opportunément « twittée » par un militant UMP.

C’est à l’image des propos « off » de Nicolas Sarkozy : ils ne sont prononcés que pour être… répétés.

Ensuite, quand il a publiquement développé son propos, Claude Guéant n’a pas parlé de civilisation, mais exclusivement de… religion : voile intégral et prière de rue… Les mèches éculées de la controverse sur certaines pratiques d’un certain Islam, pour aller pêcher sur les terres du Front National.

Et la gauche, comme un seul homme, est tombée dans le panneau en dénonçant, dans un bel élan pavlovien, le « racisme » du ministre de l’Intérieur.

Depuis, la controverse a donc pu s’autoalimenter, avec au passage, quelques inepties, comme celles de certain avocat, évoquant, pour mieux les dénoncer, de prétendues « civilisations » « nazies, staliniennes ou talibanes ».

Très loin du débat historique, on a donc basculé dans le degré zéro de la réflexion.

Tout ça… pour rien.

D’une part, il n’aura échappé à personne que ce type de controverse permet de détourner de l’essentiel : chômage, éducation, ou pouvoir d’achat.

D’autre part, le propos le plus modéré du week-end, aura finalement été tenu,… par le Front National…

Louis Aliot, hier soir, lors de Radio France Politique, relevant, je cite, « toutes les civilisations ont leurs avantages et leurs inconvénients »…

Un comble : seule l’Extrême Droite aura fait un soupçon de philosophie sur ce sujet. C’est… à se… pincer.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Journaliste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......