LE DIRECT

Hausse de la TVA : reniement ou "révolution copernicienne"

2 min

Pendant la campagne présidentielle, François Hollande nous le disait, nous journalistes de cette caravane, le "Hollande Tour" comme nous l'appellions... On nous disait : "tout est prêt"..."Oui, vous verrez : nous avons pensé grâce à Laurent Fabius la première année de mandat"...On nous parlait alors d'un document que celui devenu Ministre des affaires étrangères avait rédigé : "épais comme ça" nous disait-on encore, nous montrant un écartement entre le pouce et l'index digne d'un gros bottin... sans jamais pouvoir le consulter...Tout y était, l'économique, le social, le sociétal, le sport, la culture...Et puis il y a eu le début du mandat... Pas de véritable texte à même de constituer un socle...Une session extraordinaire du Parlement convoquée en juillet pour un collectif budgétaire censé corriger dans un premier temps les "injustices" les plus criantes...Emblématique, la TVA sociale qui devait entrer en vigueur au 1er octobre...C'est l'article premier de cette loi de finances rectificatives qui supprime le mécanisme jugé "injuste" et "improductif"...Rappelons que la hausse de la TVA était de 1 point 6... donc de 19,6 à 21,2...La mesure annoncée hier par Jean-Marc Ayrault, la "TVA social-iste" comme la surnomme le Canard Enchaîné ce matin n'est que de 0,4...Rien à voir donc mais l'effet est tout de même désastreux parce que la mesure sonne comme un reniement...Rien à voir c'est sûr...Car la précédente devait rapporter 13 milliards 2 financés à hauteur de 10 milliards 6 par le contribuable, TOUS les contribuables via cette hausse de TVA...Le reste (2 milliards 6 seulement) par le produit des revenus du capital...Là le "cadeau fait aux entreprises" comme dit la gauche de la gauche - via un crédit d'impôt et non un allègement de cotisations - n'est pas de 13 milliards 2, il est de 20 milliards... beaucoup plus considérable...Et qui paye ? 6 milliards et demi de hausse de TVA 3 milliards et demi de taxe écologique soit 10 milliards par le contribuable et 10 milliards via la réduction de la dépense publique...In fine pour résumer, le "cadeau" (entre guillemets) est plus conséquent... l'effort en matière de compétitivité aussi...Mais l'effort, celui demandé aux Français, est quasiment identique... 10 milliards aujourd'hui contre 10 milliards 6 hier...De quoi définitivement mettre en colère une partie de ce qui a été la base électorale de François Hollande... Les Verts parlent "d'inflexion centriste-libérale"... Les communistes d'une "nouvelle cure d'austérité" en complément des mesures déjà prises dans le budget 2013 en cours d'adoption par le Parlement...Au début du mandat, tout était prêt...Mais ce n'était pas cette politique économique... Il aura fallu à François Hollande 6 mois pour offrir du concret... qui ne ressemble en rien aux promesses de campagne... Adieu par exemple l'engagement numéro 14 sur une fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG...Les Français jugeront si tout ceci est un reniement ou au contraire un "acte de courage", des "mesures fortes et lucides"... une "révolution copernicienne" comme l'explique le ministre de l'économie Pierre Moscovici ce matin dans Le Figaro... Sur le prétendu changement de paradigme, avec l'utilisation de vieilles recettes empruntées au locataire précédent à l'Elysée, il est permis d'en douter...

Ludovic PIEDTENU

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Journaliste

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......