LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Hollande joue sur sa droite... et se joue de la droite

3 min

Le gouvernement socialiste a donc choisi d'accepter les félicitations du Medef...Il y a des choses pour l'opinion qui sont des symboles...Et quand Laurence Parisot dit qu'il y a une "évolution significative", que "la direction est bonne" après les arbitrages du rapport Gallois, çà coince quelque part dans la gorge de certains... à gauche...Mais ça coince aussi ou plutôt ça cornerise l'opposition de droite...Hollande a certes détricoté la TVA sociale de Nicolas Sarkozy pour en retricoter une autre...L'opposition insiste sur cet aspect reniement...Mais difficile pour elle de critiquer une mesure qu'elle a elle-même voté il y a 8 mois... Difficile de critiquer 20 milliards de crédits d'impôt accordés aux entreprises...Alors la droite s'en remet à l'affrontement sur le terrain des réformes sociétales... peut-être parce qu'il ne lui reste plus que çà...Pour François Fillon, il est hors de question que soient votés le mariage pour tous, le droit de vote des étrangers aux élections locales ou le droit de mourir dans la dignité...Trois engagements de campagne du candidat Hollande... qui ne coûtent pas grand chose, que ce dernier aurait du mener dès les premiers mois de mandat quand il avait le vent dans le dos...Mais il a laissé passé le coche pour au moins deux d'entre elles dans un premier temps...Hormis le projet de mariage pour tous présenté hier... et sur lequel il n'ira pas au-delà... Le sujet de la PMA, la procréation médicalement assisté est renvoyé aux calendes, il est clair pour prendre un autre exemple que le droit de vote des étrangers aux élections locales ne se fera pas... même après 2014... Les 3/5èmes des voix au Parlement nécessaires pour approuver la réforme ne sont pas acquises au Président...Ses proches ont fait le compte, il manque 32 voix...Même chose s'il veut modifier la constitution comme il s'y était engagé... pour insister sur la laïcité... ou retirer le mot "race"...Le train du Congrès ne passera pas trois fois dans un quinquennat... mais cela a l'avantage d'ouvrir des brèches...Alors finalement on se dit que François Hollande a peut-être choisi sa droite pour arbitrer les mesures en matière de compétitivité... et faire taire ainsi les critiques qu'elle émettait jusque là sur sa politique économique...Et que pour faire adopter au moins le mariage pour tous, il compte sur les caricatures que certains à droite réalisent facilement sur le sujet...Exemple : les déclarations diffusées hier matin sur notre chaîne du sénateur UMP Serge Dassault... en pleine absence de surmoi..."On veut avoir un pays d'homos mais dans 10 ans y'a plus personne"... disait-il... C'est "un danger énorme pour l'ensemble de la Nation"...Ceux qui à droite ont compris ce risque comme Jean-François Copé s'en prennent à la méthode critiquant l'absence de concertation... une critique forcément plus faible... moins audible...La droite avait montré le même visage sous François Mitterrand en 1981 sur la dépénalisation de l'homosexualité... le débat avait duré plus de six mois au Parlement... jusqu'à l'été 82...Idem sous Lionel Jospin il y a 10 ans avec le PACS et Christine Boutin qui brandissait la Bible en plein hémicycle... et qui prendera la parole plus de 5 heures durant... Ce sont ces moments là qu'attend peut-être François Hollande... c'est une façon en tout cas de reprendre la main sur l'agenda des débats...A l'heure où les militants de la droite doivent départager deux candidats en lice Fillon / Copé pour la présidence de l'UMP, beaucoup pensent retrouver leurs fondamentaux et une partie de leur électorat avec ces combats là... ces combats sociétaux... au risque d'apparaître rétrogrades aux yeux d'une majorité de l'opinion...

Ludovic PIEDTENU

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Journaliste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......