LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron lors d'une visite à Montpellier le 18 octobre 2016

1er anniversaire d'En Marche ! Attention, fragile, ne pas souffler trop fort sur la bulle

4 min
À retrouver dans l'émission

Le 6 avril 2016, Emmanuel Macron lançait son mouvement politique En Marche ! L'initiative "en marge" il y a un an est devenue centrale dans cette élection présidentielle. Mais le poids des ralliements permettra-t-il vraiment à Emmanuel Macron de concrétiser son rêve personnel ?

Emmanuel Macron lors d'une visite à Montpellier le 18 octobre 2016
Emmanuel Macron lors d'une visite à Montpellier le 18 octobre 2016 Crédits : Ludovic Piedtenu - Radio France

Il y a un an on parlait ce 6 avril des débuts du mouvement Nuit Debout. Inédit par sa forme et son ampleur, le besoin affiché de renouvellement, un cri ! Mais dans les titres des journaux du soir, c'est cette information qui fait la Une.

Écouter
35 sec
Lancement d'En Marche ! (Archives BFM TV)

Un an plus tard, Emmanuel Macron est parmi les favoris de cette élection présidentielle selon les sondages d'intention de vote. Après avoir maintenu le suspens l'an passé pendant de longs mois, organisé un meeting frondeur au mois de juillet au Palais de la Mutualité à Paris, puis clarifié sa situation avec sa démission du gouvernement à la fin de l'été. Enfin, l'annonce de sa candidature au mois de novembre, coupant définitivement l'herbe sous le pied à celui qui lui avait tout donné, François Hollande contraint début décembre de renoncer à se représenter. Tout dans le parcours d'Emmanuel Macron relève de la fulgurance. Son esprit, brillant tout comme sa stratégie. Avec lui, rien n'est jamais laissé au hasard. Comme son mentor en politique, comme François Hollande, il sait savamment entretenir le flou. "Ne jamais se précipiter" pourrait être sa règle d'or.

Renouvellement, vent de fraîcheur sur la politique, "Révolution", du titre de son livre-programme. On a le sentiment d'avoir tout dit et tout entendu à son sujet. Sa vie intime, son parcours, un peu moins ses idées, un peu plus les ralliements.

En Marche! il y a un an était en marge mais force est de constater qu'En Marche! s'est normalisé

C'est le journal Libération ce matin qui fait les comptes en recensant les membres de "l'auberge espagnole" selon les mots du journal. Ensemble hétéroclite où la jeunesse (bientôt 40 ans) s'arrête au candidat.

  • 94 % des membres sont plus vieux que lui
  • 61% sont nés avant la 5ème République
  • 45% ont plus de 65 ans
  • Pour les beaucoup plus âgés, 13% seulement ont pu voter à toutes les élections présidentielles depuis 1965

On a beaucoup comparé Emmanuel Macron à une autre expérience dont beaucoup de ses soutiens aujourd'hui, vu leur ancienneté en politique, se souviennent bien. Jean-Jacques Servan-Schreiber le 21 mai 1979 présente sa liste pour les Européennes. Avec Françoise Giroud à ses côtés, JJSS comme on le surnommait par facilité. La comparaison avec l'américain JFK n'en était que plus aisée. François Mauriac avait des mots durs :

"Pourquoi notre kennedillon resterait-il sur sa faim ?" écrivait-il. "Il y restera, je l'en assure. Si loin qu'il ait toujours vécu du peuple, il l'a pourtant approché d'assez près durant la dernière campagne électorale pour mesurer les abîmes qui l'en séparent."

Peut-être ne faut-il pas souffler trop fort sur cette bougie d'anniversaire ? Car l'édifice est encore fragile. Certains observent même cela en parlant d'une bulle, et vous savez ce qui arrive quand on souffle sur la bulle...

Alors on ne va pas faire trop de bruit... On va laisser les nombreuses Unes des hebdomadaires s'en charger, (L'Obs encore ce matin) les laisser nous raconter qu'Emmanuel Macron s'endormira ce soir en s'imaginant déjà à l'Elysée... Tel JJSS et Françoise Giroud, tel un Kennedy à la française à qui Marylin "Brigitte" Monroe fredonnerait l'air de "Happy Birthday... Mister President !"

Chroniques
8H19
19 min
L'Invité(e) des Matins (2ème partie)
Matinale politique avec Eric Halphen, soutien d’Emmanuel Macron
Intervenants
  • Journaliste, correspondant permanent de Radio France en Allemagne, ancien chef du service politique de France Culture
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......