LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
François Fillon lors de sa conférence de presse du lundi 6 février 2017

Fillon, le nouveau Giscard

5 min
À retrouver dans l'émission

Retour sur la conférence de presse de François Fillon hier. Et cette charge devenue classique chez lui contre les journalistes. Une attitude, plus généralement, qui n'est pas sans rappeler Valéry Giscard d'Estaing.

François Fillon lors de sa conférence de presse du lundi 6 février 2017
François Fillon lors de sa conférence de presse du lundi 6 février 2017 Crédits : Martin BUREAU - AFP

En faisant ça, je ne sais pas s'il a rassuré l'opinion, mais je crois qu'il a rassuré ce matin un ancien responsable du Front National de la jeunesse, Julien Rochedy, une ancienne étoile montante du Parti, qui s’est éloigné depuis de Marine Le Pen, qui expliquait au mois de décembre sur un site internet qui s’appelle « le bréviaire des Patriotes » qu’il fallait comme il dit « clasher », attaquer les journalistes.

Écouter
21 sec
Julien Rochedy

Son inspiration, c'est Donald Trump. Son regret : que ce ne soit pas le cas en France. Et son souhait : que François Fillon s’y mette. Vœu exaucé hier, conférence de presse devant 250 journalistes et le candidat semble avoir entendu ses conseils.

"Lyncher, assassiner politiquement comme finalement vous l'avez fait pendant dix jours, je pense que ça pose un problème, que ça pose même un problème démocratique" François Fillon

François Fillon a cogné une nouvelle fois et tant pis s’il ne dit pas la vérité.

Écouter
14 sec
François Fillon au sujet de Kim Willsher

Démenti immédiat sur Twitter de la journaliste en question Kim Willsher :

« Non M. Fillon, le reportage d’Envoyé Spécial ne m’a pas choqué. SVP. Cessez de m’attribuer ces propos. » Tweet de Kim Willsher

« Kim Willsher n’a pas téléphoné à Pénélope Fillon. Elle vient de nous le confirmer » Tweet d'Elise Lucet, d’Envoyé Spécial

On est donc en plein dans ce qu’on appelle avec Donald Trump outre-atlantique des « alternative facts ». Des faits alternatifs. Affirmer d’autres faits afin de les présenter comme la vérité. Nouvel exemple hier soir.

Écouter
10 sec
Fillon "Du jamais vu sous la Vème"

Alors, même si, parait-il, la vérification des faits, le fact-cheking des journalistes n'a plus grande importance dans cette époque de la post-vérité et des alternative facts. Allons-y, vérifions quand même. Sous la Vème République, le Canard enchainé révèle en 1979, l’affaire des diamants reçus de Jean-Bedel Bokassa, l'empereur centrafricain par Valéry Giscard d’Estaing 6 ans plus tôt en 1973 quand il était ministre des finances. Il est alors reproché au journal, je cite, de "tuer l'idéal républicain" en donnant à voir les coulisses parfois sordides de la vie politique.

A LIRE "De Stavisky à Fillon : "Le Canard enchaîné", poil à gratter des politiques, en 5 dates"

Nous sommes dans les dernières longueurs du septennat de Giscard, qui tarde à réagir, qui ne veut pas s'abaisser à une réaction. Ce sont les mots qu'il glisse à son entourage, on en retrouve le témoignage dans le livre de Georges Valance qui s'intitule "VGE, une vie" paru en 2011 chez Flammarion. Il nous explique que sa défense sera totalement désorganisée. Et qu'il finira par consentir à une explication à la télévision.

Écouter
23 sec
Valéry Giscard d'Estaing - 27/11/1979

Toute ressemblance avec des faits récents sont totalement fortuits.

Écouter
21 sec
Valéry Giscard d'Estaing - 10/03/1981

Et une dernière séquence hier encore qui rappelait, chez Fillon, fortement Giscard.

Écouter
6 sec
François Fillon - Pas de plan B

Et voici maintenant comment Giscard faisait pour dégonfler toute alternative en se présentant devant des journalistes avec un ballon sur lequel on pouvait lire "PLAN B"

Écouter
13 sec
Valéry Giscard d'Estaing - Pas de plan B

On pourrait finir en rappelant que cette affaire des diamants et la façon dont VGE a géré de sa communication de crise ont sans doute empêché sa réélection. Pour celui qui vise aujourd'hui l'élection, l'histoire est à méditer.

Chroniques
8H19
15 min
L'Invité(e) des Matins (2ème partie)
Piotr Pavlenski :"Tout art qui dérange le régime russe est qualifié d'art dégénéré ou criminel"

Bibliographie

VGE, une vie

VGE, une vieFlammarion, 2011

L'équipe
Production
Journaliste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......