LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
François Mittterrand lors de sa traditionnelle ascension de la roche de Solutré, le 20 mai 1991.

Les "anywhere" et les "somewhere"

3 min
À retrouver dans l'émission

Quand les responsables politiques français tentent de démontrer leur lien avec le pays.

François Mittterrand lors de sa traditionnelle ascension de la roche de Solutré, le 20 mai 1991.
François Mittterrand lors de sa traditionnelle ascension de la roche de Solutré, le 20 mai 1991. Crédits : Pascal Pavani - AFP

Pensons à ces expressions récurrentes et peu flatteuses qu'on entend parfois à propos des politiques : « déconnecté », « hors-sol ». 

Ce champ lexical montrent bien l'injonction à prouver un lien physique au territoire, au sol, avoir comme l'on dit «les pieds dans la réalité ». 

Est-ce pour cela que tous les présidents ont voulu se créer des emblèmes géographiques hors de Paris ? Des lieux qui symbolisent leur attachement à la France en dehors de la capitale ?

Ce fut la Roche de Solutré pour François Mitterrand, la Corrèze, terre d'élection pour Jacques Chirac et François Hollande. De son côté, Emmanuel Macron dut se défendre, pendant sa campagne, d'appartenir à la honteuse corporation des technocrates parisiens, comme dans cette archive que nous avons retrouvée :  

"Moi je suis un enfant de la province. (...) Je ne suis pas né à Paris ni dans la haute fonction publique ni dans la banque d'affaires, comme certains peuvent le croire ou parfois chercher à la résumer. Je viens de la Somme (...) avec une famille qui était partagée entre la Somme et les Hautes-Pyrénées". (mars 2017, devant l'Association des départements de France)

Durant toute sa campagne, il devra réfuter l'accusation d'être le candidat des gagnants de la mondialisation, des anywhere, comme les définit notre invité David Goodhart. 

Au second tour, Emmanuel Macron a d'ailleurs récolté le vote de 82% des cadres ; de 81% des bac 3 ; de 72% des habitants des grandes villes. 

Ce qui dessine l'existence de deux blocs, aux yeux du politologue Jérôme Sainte-Marie, le bloc élitaire et le bloc populaire. 

Chant du Béarn

Cette opposition face aux grandes villes, plusieurs élus ont tenté d'en jouer. Jean Lassalle par exemple. Alors député centriste, il avait entonné un chant du Béarn (Se canto) à l'Assemblée nationale, en pleine séance. Cela pour protester contre le jacobinisme parisien. Plus précisément, pour demander à Paris la création d'une brigade de gendarmerie dans sa circonscription. 

Un coup d'éclat répété à de maintes reprises jusqu'à la dernière présidentielle. La stratégie ne fut pas à elle seule payante : 1,2% dans les urnes pour Jean Lassalle. 

Résultat inverse pour Nicolas Sarkozy, vainqueur en 2007, sans avoir de racines familiales hors de l'île de France : la connexion populaire n'est pas indexée sur la démonstration d'intimité avec le cœur des régions françaises.

Cette démonstration peut en revanche servir à éloigner les images fâcheuses. En 1970, Georges Pompidou est atteint par les rumeurs liées à l'affaire Markovic ; le milieu parisien bruisse à propos, disons, des mondanités alléguées du couple Pompidou. 

Alors le chef de l’État convie les caméras dans son Cantal natal. Coq, chiens, chevaux et pull-over, pour effacer les dégâts. [extrait sonore du documentaire "Adresse Elysée", signé par Pierre Desgraupes et Hubert Knapp]. 

Est-ce ce type de démonstration charnelle qui a manqué à Emmanuel Macron pour prévenir la colère qui s'est concentrée sur sa personne au moment des Gilets jaunes ? La question est sans doute bien plus large. 

En France, la Vème république favorise la recherche d'un homme ou d'une femme providentielle. A la fois pour incarner la nation et pour la diriger. 

Conséquence : le président doit répondre à des injonctions complémentaires et parfois contradictoires. 

Il ou elle doit connaître l'intimité du pays, tout en étant expert des grands mouvements du monde. Et protéger la première des seconds. Sans oublier d'être aussi à l'aise à l'assemblée générale des Nations unies qu'à la foire agricole annuelle. D'être averti des fluctuations du Yen comme de celles du cours du lait. 

Frédéric Says

Chroniques
8H19
42 min
L'Invité(e) des Matins
L’identité est-elle vraiment au coeur de nos fractures sociétales ?
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......