LE DIRECT
A tour de rôle, Alain Juppé et François Hollande ont mis en garde Emmanuel Macron sur le "mécontentement" des Français.

Les consultants de la République

3 min
À retrouver dans l'émission

Ils ont exercé les plus hautes fonctions de l’État... et se reconvertissent désormais dans le conseil (pas toujours amical) à Emmanuel Macron.

A tour de rôle, Alain Juppé et François Hollande ont mis en garde Emmanuel Macron sur le "mécontentement" des Français.
A tour de rôle, Alain Juppé et François Hollande ont mis en garde Emmanuel Macron sur le "mécontentement" des Français. Crédits : Mehdi Fedouach - AFP

Dans une entreprise, quand vous avez une difficulté, vous faites parfois appel à des consultants extérieurs. En politique, nul besoin de les solliciter, ils arrivent tout seuls.    Ceux qu'on pourrait appeler les consultants de la République. Ces anciens dirigeants politiques qui viennent diagnostiquer les insuffisances, délivrer leur analyse, prescrire leurs conseils. Tout cela d'un air docte et assuré. 

Un exemple ? Alain Juppé, hier soir, qui met en garde le gouvernement : « le mécontentement est profond », estime l'ancien premier ministre. On se pince, mais oui, c'est bien le responsable des grandes grèves de 1995, qui explique désormais comment écouter la colère du pays. 

C'est aussi François Hollande, sans rire, qui appelle Emmanuel Macron a mieux "donner du sens à sa politique" (sur France 5). Un conseil qui fait sourire chez l'ex-président, dont les propres amis ont déploré l'"absence de récit" du quinquennat. 

En ces temps de difficultés pour le gouvernement, ils arrivent de partout, ces consultants de la République, toujours prêts à expliquer pourquoi le pouvoir actuel devrait faire aujourd'hui ce qu'ils n'ont pas réussi à faire hier. Comme des généraux qui ont perdu une guerre mais qui dissertent sur le plan de bataille. Comme ces anciennes semi-gloires du football reconverties en consultants sportifs. 

Les plus indulgents pourront y voir une confession rédemptrice. Donner des conseils, c'est un peu expier ses propres fautes. Après tout, peut-être ces pythies revanchardes se font-elles la leçon à elles-mêmes. Mais cet essor des consultants de la République traduit un phénomène plus large. Le grand vide qui entoure Emmanuel Macron. 

Où est la République En Marche ? 

Certes, il y a pourtant un gouvernement que l'on voit très combatif ces jours-ci, déployé comme rarement dans les médias. Mais où est En Marche sur le terrain ? Que fait le parti du président, face aux 300 000 gilets jaunes ? Quelles actions pour convaincre, j'allais dire, quartier par quartier, rue par rue, marchés par marchés ? Il manque une contre-offensive, une implantation de terrain, comme le note le chercheur Frédéric Sawicki dans le média en ligne AOC (abonnés). 300 000 personnes, c'était jusqu'à récemment le nombre plancher de militants pour un parti de masse. On a parfois décrit La République en Marche comme un mouvement gazeux, aux contours flottants. L'épisode actuel révèle davantage un mouvement évanescent. 

L'exécutif est donc pris en sandwich entre les "gilets jaunes" et ces "consultants de la République". En somme, il est confronté au très nouveau et au très ancien. Alors le gouvernement va tenter lui aussi de faire valoir un consultant de luxe : un tout jeune retraité de la politique. Nicolas Hulot, bien silencieux jusqu'ici - même s'il assure être parti en bons termes avec Emmanuel Macron - va s'exprimer cette semaine. L'ex-ministre de la Transition écologique sera l'invité de L’Émission politique ce jeudi soir sur France 2. Encore nanti d'une assez forte popularité, écouté sur les enjeux climatiques, Nicolas Hulot adressera-t-il un satisfecit au gouvernement, à propos de ces mesures impopulaires qu'il a lui-même soutenues ou impulsées ? Ou bien sera-t-il plus amer, plus critique ? Le rapport du consultant Hulot est attendu avec fébrilité du côté de l’Élysée...

Frédéric Says

Chroniques

8H19
46 min

L'Invité(e) des Matins

"Gilets jaunes" : les raisons de la colère
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......