LE DIRECT
Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy au Stade de France le 8 mai 2018

Emmanuel Macron, héritier politique de Nicolas Sarkozy ?

7 min
À retrouver dans l'émission

Et si l'enfant caché de Nicolas Sarkozy, au niveau politique, c'était Emmanuel Macron ? En particulier dans le domaine économique : déverrouillage des 35h, baisse de l'ISF, "travailler plus pour gagner plus..."

Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy au Stade de France le 8 mai 2018
Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy au Stade de France le 8 mai 2018 Crédits : Damien Meyer - AFP

Que laisse t-on derrière soi en politique ? C'est finalement la seule question sérieuse qui vaille pour un responsable. Quelles réformes, quels changements, quels progrès aura-t-on légué à l'histoire ? Alors dans le personnel politique, modestement, certains assurent une petite postérité en donnant leur nom à dispositif d'aide à l'immobilier, par exemple... C'est le cas de monsieur Scellier, de mesdames Duflot et Pinel. D'autres signent des traités de paix, engagent des guerres ou conquièrent l'espace. 

Mais l'héritage n'est pas seulement celui des idées ou des actes, il est aussi celui des hommes et des femmes, qui se réclameront de vous. On a ainsi parlé des "gaullistes", bien sûr, des mendésistes, ou des rocardiens. Cette question de l'héritage, Nicolas Sarkozy, elle vous avait été posée pendant votre présidence, lors d'une conférence de presse, par le patron de Libération Laurent Joffrin. Question posée sans ménagement et réponse sur le même registre :

"-Au fond est-ce que vous n'avez pas instauré une forme de pouvoir personnel, voire une monarchie élective ?
-Sur la monarchie élective, enfin "monarchie", ça veut dire héréditaire... Vous croyez donc que je suis le fils illégitime de Jacques Chirac qui m'a mis sur le trône ?"

Alors si vous n'êtes pas le fils caché de Jacques Chirac, de qui êtes-vous le mentor idéologique aujourd'hui ? Qui désormais peut se réclamer de vous ? Il y a bien sûr toujours des fidèles au sein du parti Les Républicains.  Mais on pourrait aussi vous trouver un héritier au 55 rue du faubourg Saint-Honoré à Paris. C'est l'adresse de l'Elysée. Et oui, si votre enfant caché, au niveau politique, c'était Emmanuel Macron ? En particulier dans le domaine économique, qui nous intéresse ce matin. 

"Travailler plus pour gagner plus"

Alors examinons cette première année de quinquennat et comparons. Vous vouliez déverrouiller les 35h, Emmanuel Macron a fait voter les ordonnances Pénicaud qui permettent de les contourner au niveau de l'entreprise. Vous aviez mis en place un bouclier fiscal. Emmanuel Macron réduit l'impôt sur la fortune.

Il y avait aussi ce slogan dont chacun se souvient : "Travailler plus pour gagner plus". Emmanuel Macron - cela vient d'être annoncé - va supprimer les cotisations salariales sur les heures supplémentaires. Il arrive même que l'actuel président, sur le champ économique, vous fasse passer pour un dangereux gauchiste : ainsi, il a récemment supprimé la taxe contre l'évasion fiscale, l'exit tax, que vous aviez vous-même créé.

Enfin, vous aviez commencé à supprimer les régimes spéciaux de retraites ; Emmanuel Macron va mettre en place un système par point, pour que "chaque euro cotisé offre les mêmes droits" à tous les retraités. C'est dit d'une autre façon... mais c'est exactement la même chose.

Bref, sur le plan économique, vous en aviez rêvé, il l'a fait. 

Si l'on observe l'Histoire de la Ve république, vous avez été le premier président après les "30 glorieuses" à être élu en assumant un attachement philosophique au libéralisme économique, à le revendiquer, même si vous avez parfois aussi pratiqué l'intervention, par exemple pour sauver Alstom. 

L'objectif ? "Libérer les énergies", "sans tabous", de "réconcilier les Français et l'entreprise", selon les termes en vogue. Une offensive culturelle dans laquelle le candidat en Marche a mis ses pas, nanti de cet héritage politique, pas forcément assumé. Mais rassurons-nous, et pour rester dans la thématique, cet héritage-là, il n'est pas soumis aux droits de succession.

Frédéric Says

Chroniques

8H19
41 min

L'Invité(e) des Matins

La grande crise, 10 ans après. Invité exceptionnel, Nicolas Sarkozy
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......