LE DIRECT
François Hollande publie "Les leçons du pouvoir" (éd Stock). Un plaidoyer pro domo et une réflexion sur l'exercice du pouvoir.

François Hollande 2022 !

3 min
À retrouver dans l'émission

L'ex-chef de l'Etat revient la scène publique, à l'occasion de la sortie de son livre "Les leçons du pouvoir". Avant lui, plusieurs anciens présidents ont tenté un retour. Avec des méthodes différentes... mais un résultat similaire.

François Hollande publie "Les leçons du pouvoir" (éd Stock). Un plaidoyer pro domo et une réflexion sur l'exercice du pouvoir.
François Hollande publie "Les leçons du pouvoir" (éd Stock). Un plaidoyer pro domo et une réflexion sur l'exercice du pouvoir. Crédits : Joël Saget - AFP

D’abord merci, François Hollande. Merci d’être venu ce matin sur France Culture en exclusivité. Enfin, en quasi exclusivité : après France 2, France Inter, L’Obs, France 5, Le Monde, Modes et travaux et quelques autres. Plus sérieusement, votre retour sur la scène publique permet de s’interroger sur ce statut d’ancien président, sur la vie après l’Élysée. On en parlait ici même il y a quelques jours : avec l’augmentation de l’espérance de vie et le raccourcissement des mandats présidentiels, la République a de plus en plus d’"exs". Des ex-présidents qui peuvent apporter leur expérience la situation. Et parfois, tenter un retour dans la vie politique. Alors comment revient-on après être sorti de l’Élysée ? 

Sous la Ve République, il y a eu plusieurs tentatives et plusieurs méthodes. En 2012, Nicolas Sarkozy avait choisi le communiqué de presse. Quelques mois après sa défaite contre vous, il fustigeait votre inaction sur le dossier syrien. A l’époque, Nicolas Sarkozy était officiellement retiré de la vie politique. Mais son retrait n’annonçait pas sa retraite. L’ancien président s’est régulièrement rappelé au souvenir des Français, par la stratégie dite des "cartes postales", ces apparitions régulières mais silencieuses. Jusqu’au jour où :   

[Extrait sonore : Meeting de Lambersart, le 25 septembre 2014]

"Impossible de se dérober quand la situation est si grave". Un discours aux accents gaullien, ou en tout cas conçu comme tel. C’est 1958 revisité. 1958, le retour du Général, qui - on l’oublie parfois - fut le dernier président du conseil de la IVème République. 

Au cinéma, les films qui s'intitulent "le retour" sont - théoriquement - encore plus spectaculaires, plus intenses, plus victorieux que le premier épisode. En politique ce n’est pas toujours le cas. « Giscard le retour », en 1982, c'est une candidature aux élections cantonales dans le Puy de Dôme. Valéry Giscard d’Estaing, tout juste bouté hors de l’Élysée par François Mitterrand, décide de repartir par la base. L’ancien président devient donc conseiller général du Puy-de-Dôme, avant de gravir à nouveau les échelons : il sera député, président du conseil régional, parlementaire européen… Mais plus jamais candidat à la présidentielle. 

Sphinx

Il y a là ce qu’on pourrait appeler le syndrome du sphinx : revenir coûte que coûte sur scène. Il n’a épargné aucun « Ex », sauf ceux que la santé a délaissé. Dès lors, entre ceux qui n’avaient plus l’énergie et ceux qui l’ont consacré tout entière à la revanche et à la reconquête, peut-être serez-vous, François Hollande, le premier ancien président "normal" ? 

Dans cette longue succession à l’Élysée, on peut aussi observer que les Français ont systématiquement élu le décalque inverse du président précédent. Détaillons. Après Jacques Chirac dont le mandat fut jugé ronronnant, ils ont porté au pouvoir Nicolas Sarkozy, perçu comme plus dynamique. Après Nicolas Sarkozy, jugé trop vibrionnant, ils ont choisi le candidat normal, vous-même. Si l’on poursuit le raisonnement : en 2022, après un président jeune et jamais élu, les Français devraient se tourner vers un candidat qui a quelques années de plus et déjà une expérience de la magistrature suprême. Suivez mon regard... D’ailleurs, François Hollande, sauf erreur, vous n'avez jamais dit que vous ne seriez plus jamais candidat à une élection ? Voilà qui serait une belle exclusivité.

Frédéric Says

Chroniques

8H19
24 min

L'Invité des Matins (2ème partie)

François Hollande : "Le président a des pouvoirs. C'est normal qu'à un moment, il soit jugé sur la manière dont il en a usés"
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......