LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A l'Assemblée nationale (détail sur le pupitre du président)

Petit précis de traduction du langage politique

3 min
À retrouver dans l'émission

Traduisons les phrases politiques les plus souvent entendues en interview.

A l'Assemblée nationale (détail sur le pupitre du président)
A l'Assemblée nationale (détail sur le pupitre du président) Crédits : Miguel Medina - AFP

Dans cette matinale consacrée à la vérité en politique, Frédéric, vous revenez sur les tics de langage et autres phrases creuses des responsables publics.

Oui, je voulais revenir sur ces phrases qu'on entend à longueur d’interview, ces circonlocutions, ces sentences toutes faites, qui font écran à la vérité politique. Alors ce n’est pas évident : le logos des responsables publics est très inventif. Avec le service politique de la rédaction, j’ai essayé de vous préparer un petit guide pour faire le tri. On a eu la chance de trouver un traducteur automatique simultané, ou plutôt une traductrice, bonjour...
- Bonjour à tous.
- Allez savoir pourquoi la traductrice a la voix de Zoé Sfez. Alors faisons un test, par exemple : quand un responsable politique, pendant une soirée électorale vous dit : « nous avons entendu le message des Français », il faut comprendre :

- On a pris une sacrée rouste mais on essaye de rester dignes.

Si vous entendez « Je ne crois pas aux sondages », cela veut dire :

- Mes sondages sont mauvais.

- Alors continuons, quand vous entendez : « je ne crois pas aux sondages MAIS.. » :

- Mes sondages sont en hausse et j’aurais bien tort de ne pas le souligner.

Parfois, il y a des signaux négatifs à détecter. Par exemple, quand un ministre commence à dire : « Les Français ont le sens des responsabilités et ils sont lucides sur la situation », traduisez par :

- J’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.

Par les temps qui courent, on entend aussi régulièrement : « J’ai confiance dans la justice de mon pays »…

- Je ne suis pas impliqué dans cette affaire.

Mais aussi : « la justice est totalement instrumentalisée par le pouvoir en place »…

- je ne suis pas 100 % à l’aise dans ce dossier.

Mais point de caricature, il arrive que les responsables politiques soient avenants, courtois. Par exemple quand ils vous disent : « c’est une excellente question »… en général, ça veut dire :

- Je n’ai pas l’intention de vous répondre.

Il arrive parfois que le journaliste insiste, relance : en général il obtient une réponse du type « ce n’est ce qui intéresse les Français que je rencontre sur les marchés » :

- Je n’ai toujours pas envie de répondre à votre question.

Tout autre chose, il y a aussi la réponse « je ne fais pas de politique fiction », ce qui peut se comprendre comme :

- Lâchez-moi avec votre question.

Évoquons également la grand question : sera-t-il (elle) candidat(e) ? En général, « je dirai si je suis candidat le moment venu », ça veut dire…

- Oui je suis candidat mais j’attends d’avoir des soutiens et de l’argent pour me lancer.

Il y a aussi les tautologies, par exemple : « le chômage, c’est la première des priorités », comprendre :

-... tout comme l’écologie, le terrorisme, la culture, les transports, le logement, et la réfection de la nationale 13.

Allez pour finir, quelques exemples illustrés. Voici des extraits sonores sous-titrés :

Écouter
1 sec
"La reprise, elle est là" - F. Hollande - Billet politique 1

"la reprise, elle arrivera... peut-être".

Écouter
6 sec
"Une séance de tribunal" - Marine Le Pen Billet politique 2

"J’ai l’intention de choisir les questions qui me conviennent".

Écouter
6 sec
"Mon engagement sera différent" - N. Sarkozy - le billet politique 3

"Je vais refaire de la politique comme j’ai toujours fait depuis 1978".

Frédéric Says, avec la participation de Zoé Sfez

Chroniques
8H19
19 min
L'Invité(e) des Matins (2ème partie)
La vérité compte-t-elle encore en politique ? (2e partie)
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......