LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nicolas Sarkozy visite une cantine scolaire dans l'Ariège, le 17 janvier 2012.

Quand la présidentielle envahit l’assiette

4 min
À retrouver dans l'émission

Comment la nourriture est devenue un sujet de clivage politique.

Nicolas Sarkozy visite une cantine scolaire dans l'Ariège, le 17 janvier 2012.
Nicolas Sarkozy visite une cantine scolaire dans l'Ariège, le 17 janvier 2012. Crédits : Philippe Wojazer - AFP

Hier, François Baroin a proposé que les familles soient prévenues "un mois à l'avance" quand les cantines scolaires prévoient du porc au menu. Le jambon et les frites avaient fait une entrée remarquée dans la campagne grâce à Nicolas Sarkozy. C’était en meeting il y a quelques jours à Neuilly-sur-Seine :

Écouter
20 sec
Billet politique 1 Nourriture - Sarkozy frites

"La République, c’est la double ration de frites". En 2012 déjà, les débats sur le communautarisme s’étaient invités dans l’assiette : il était question de la viande halal. Une fois le sujet mis en avant par Marine Le Pen, tous les candidats ont été contraints de se positionner. Y compris Jean-Luc Mélenchon :

Écouter
8 sec
Billet politique 2 - Nourriture - viande halal

L’art de manger est un acte politique, une distinction sociale aussi : souvenez-vous du tollé en Grande-Bretagne lorsque David Cameron avait osé consommer un hot dog avec... des couverts. Ô sacrilège ! L’ancien premier ministre avait été renvoyé à sa classe sociale (l’aristocratie huppée de l’Oxfordshire). Récemment, il est arrivé la même chose à l'un des candidat français à la primaire de droite :

Écouter
7 sec
Billet politique 3 - Nourriture - Copé pain au chocolat

Si le prix des aliments n’est plus fixé depuis longtemps par le gouvernement, il n’en reste pas moins très politique. Connaître le prix des courses pour montrer qu’on est ancré dans la vie réelle, c'est un grand classique des débats télévisés. Michel Serrault avait parodié ces débats dans le film La gueule de l’autre :

Écouter
17 sec
Billet politique 4 Nourriture - Michel Serrault Pot au feu

Pourquoi la campagne s’invite-t-elle ainsi dans l’assiette ?

Parce que la politique se contente, après avoir échoué à réguler les grands désordres du monde, de surveiller petitement les assiettes ?

Est-ce une manière désespérée d'interpeller des électeurs lassés en leur parlant de l’intime plutôt que des grands desseins ? Sans doute un peu de tout cela.

La cantine scolaire est le lieu privilégiée de cette bataille idéologico-alimentaire. Les candidats y affichent volontiers le menu qu’ils souhaitent pour la France. "Quotas de denrées bio", suggèrent les écolos ; "proportion minimale de produits régionaux", réclament Arnaud Montebourg et Laurent Wauquiez. Cela remonte à loin, au moins jusqu’au verre de lait imposé aux écoliers par Pierre Mendès-France.

La cantine scolaire à la française est d’ailleurs l’une des stars du nouveau film de Michael Moore, Where to invade next. La scène se passe dans une école primaire de Normandie :

Écouter
27 sec
Billet politique 5 - Moore traduit

La description de Moore promeut une vision sans doute idyllique des réfectoires français, mais elle a le mérite de montrer qu’il s’agit bien d’une question politique. La nourriture, un instrument de clivage comme un autre ? Il y a quelques décennies, la campagne présidentielle s’était jouée autour du "monopole du cœur". Réactualisée version 2016, cela donnerait : "vous n’avez pas le monopole de l’estomac".

Chroniques
8H19
19 min
L'Invité(e) des Matins (2ème partie)
Qu'est-ce qu'un impôt juste? (2ème partie)
Intervenants
  • auteur du Billet politique de France Culture, journaliste au service politique de la rédaction
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......