LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A quoi peut servir l’eau virtuelle ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Lorsque vous demandez à votre boucher un solide rôti d’un kilo de boeuf, vous emmenez aussi avec vous, et consommerez sans trop le savoir, les 13 000 litres d’eau qui ont été nécessaires pour produire cette quantité de viande, soit l’équivalent de 100 baignoires correctement remplies ou d’une petite piscine de jardin. L'eau virtuelle rejoint la notion d'« empreinte eau », un concept forgé sur celui d’empreinte écologique, pour favoriser une prise de conscience des incidences de notre mode de vie sur les ressources disponibles sur notre planète. A partir du moment où on réalise que 70% de l’eau utilisée par les activités humaines sont consacrées à sa production alimentaire, on comprend que Singapour n’est pas le seul pays à importer de l’eau pour sa consommation, même s’il est un des rares à le faire sous forme liquide. Le Japon, les Pays Bas, La Chine, l’Allemagne ou le Sri Lanka importent chaque années des millions de litre d’eau, mais ce commerce demeure invisible puisque l’eau est, en quelque sorte, dissimulée par les aliments qui la contiennent. Cette eau cachée ou virtuelle a néanmoins des effets aussi réels que massifs. Les guerres de l’or bleu qu’on nous avait annoncées avec tant d’inquiétude ont-elles été en partie évitées parce que des pays confrontés à des pénuries d’eau ont importés des marchandises dont la production requiert beaucoup d’eau, au lieu de produire ces marchandises à l’intérieur des frontières ? Faut-il reconsidérer les termes des échanges internationaux et les choix de cultures vivrières nationales en fonction de cette eau virtuelle ? Et les collectivités territoriales ou nationales doivent-elles se mettre au plus vite à calculer – et alors comment – leur empreinte eau ?

Avec Anne Lestrat, adjointe au maire de Paris chargée de l'eau et de l'assainissement et de la gestion des canaux et Daniel Zimmer, ancien directeur exécutif du Conseil Mondial de l'Eau de novembre 2001 à mai 2008, qui participe actuellement à la préparation du prochain Forum mondial de l'eau à Marseille, en 2012

Intervenants
  • Membre de l'organisation du forum mondial de l'eau
  • Adjointe au Maire de Paris chargée de l'eau, de l'assainissement et de la gestion des canaux. Présidente d'Eau de Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......