LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Une guerre sans homme est-elle souhaitable (et possible) ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Il y a tout juste 20 ans, le 16 janvier 1991, les pays coalisés lançaient l’opération Tempête du Désert dans le ciel d’Irak. Durant la 1ère guerre du Golfe, plus de 500 000 soldats américains furent déployés aux frontières irakiennes sans se rendre jusqu’à Bagdad. En 2003, ils furent trois fois moins à mener la campagne de 21 jours pour se rendre maître de la capitale irakienne.

Même si les objectifs militaires et les conditions de ces conflits ne sont pas exactement symétriques, on peut tirer au moins deux enseignements de ce parallèle. D’une part, la haute technologie des armées occidentales semble corollaire d’une réduction drastique du nombre de combattants engagés. D’autre part, la puissance technologique ne garantit en aucun cas la victoire stratégique et politique.

A cette aune, quelles sont les conséquences de la technologie accrue des forces militaires et de la numérisation croissante des champs de bataille ? L’objectif de réduire au maximum les pertes pour les armées occidentales ,grâce notamment à l’utilisation d’avions de combat de plus en plus perfectionnés et parfois sans pilotes, est il tenable ?

Après la première guerre du Golfe, l’armée des Etats-Unis avait proposé les concepts de RMA, Révolution dans les Affaires Militaires , puis de « guerre centrée sur l’information en réseau », pour désigner un changement de doctrine militaire, voire de philosophie de la guerre. Fondée sur une suprématie technologique unilatérale, où en est cette idée d’une guerre rapide permettant d’imposer à l’ennemi sa propre volonté, à distance de sécurité ? Et comment les armées occidentales envisagent-elles les guerres qu’elles auront à mener demain après les expériences de l’ex-Yougoslavie en 99, de la guerre du Liban en 2006 ou du terrain Afghan aujourd’hui ?

Avec Jean Pierre Maulny, auteur de La Guerre en réseau au XXI° siècle (Belin, 2006) et le général Vincent Desportes, auteur de La Guerre probable : penser autrement (Economica, 2008)

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......