LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment Facebook a investi nos vies

4 min

C'est aujourd'hui que Facebook doit faire son entrée en bourse . Une entrée historique et fracassante sur le Nasdaq, le marché des valeurs techonologique.Le réseau social affole tous les compteurs : les actions seront vendus 38 dollars. Et il pourrait y en avoir plus de 420 millions en vente.

Facebook veut être l'une des plus grosses capitalisations de l'Histoire dans le domaine internet. L'entreprise est sur le point d'être valorisée à hauteur de 104 milliards de dollars.

Beaucoup de questions se posent, notamment sur la rationalité de l'engouement autour de cette arrivée en bourse.

Selon Cédric Deniaud, conseiller en médias sociaux, cette inquiétude est fondée :

Écouter
1 min
Écouter

Les précisions d'Abdelhak El idrissi :

Écouter
1 min
Écouter

Mais dans cette aventure, Facebook peut compter sur ses utilisateurs, qui font sa force. On parle de 900 millions de membres à travers le monde .Faites un sondage autour de vous, presque tout le monde à un compte Facebook, plus de 20 millions de Français en tout cas.A tel point que certains ne peuvent plus s'en passer.

Ce matin, le Choix de la rédaction est signé Abdelhak El idrissi :

Deux "experts" suivent avec attention l'entrée en bourse de Facebook.

Jacques Henno
Jacques Henno Crédits : Radio France

- Jacques Henno est conférencier et intervient dans les lycées et collèges pour évoquer les réseaux sociaux

Cedric Deniaud
Cedric Deniaud

- Cédric Deniaud gère un cabinet de conseils , destinés aux entreprises voulant investir les réseaux sociaux et notamment Facebook.

Jacques Henno était cette semaine à Lyon, pour rencontrer des lycéens. A chaque fois il est étonné de voir la place grandissante que prend Facebook dans la vie des plus jeunes . Parfois des enfants. A chaque visite de lycée c’est l’occasion pour lui de faire remplir un questionnaire aux adolescents. Les réponses sont souvent instructives :

Voir aussi le questionnaire dans la galerie en bas de page

Écouter
2 min
Écouter

Mais il n’y a pas que les jeunes qui sont concernés . Finalement, on l’est tous dans une certaine mesure selon Cédric Deniaud. C’est dans notre nature :

Écouter
2 min
Écouter

La large utilisation de Facebook, parfois même la dépendance, invoquée plus haut, serait une bonne chose pour l’entreprise Facebook. Avec son entrée en bourse, la firme va devoir chercher au maximum les sources de revenus, notamment publicitaires (plus de 80% des revenus actuels de l’entreprise). Pour vendre de la publicité, il faut connaître le profil des ses utilisateurs. Mais les jeunes écrivent de moins en moins sur eux. Ils ont plutôt tendance à poster des photos.

Selon Jacques Henno, le réseau social sera bientôt en mesure de tirer avantage de ces photos :

Écouter
1 min
Écouter

La publicité ciblée est le nouveau gros chantier de Facebook. C’est d’ailleurs le cas de toutes les entreprises internet selon Cédric Deniaud :

Écouter
1 min
Écouter

Mais cette recherche du profil exact de l’utilisateur, et tout la simplement le fichage d’un maximum d’utilisateurs peut déboucher sur des dérives. Ainsi, Facebook propose aux entreprises de choisir les centres d’intérêt des utilisateurs au moment de la création de publicité . Une recherche par mot-clé parfois effrayante comme le raconte Jacques Henno :

Écouter
1 min
Écouter

Selon Jacques Henno, ce problème n’est pas la priorité de Facebook qui voit plus le problème en terme de retombées financières. Et puis l’entreprise est tellement importante qu’elle se permet parfois de ne pas répondre aux solicitations . Les explications de Cédric Deniaud :

Écouter
58 sec
Écouter

> Ecoutez aussi la chronique économique d'Emmanuel Kessler à ce sujet :

Écouter
2 min
Facebook en bourse : chronique économique d'Emmanuel Kessler

Et le Secret des sources, de Jean-Marc Four, consacré au "déluge médiatique" que ce réseau social génère.

facebook visuel
facebook visuel Crédits : Radio France
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......