LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le tabou des prothèses PIP, trois ans après le scandale

4 min

{% flash 8908684e-9c39-11e2-af2e-782bcb73ed47 %}

Le 30 mars 2010, les autorités sanitaires françaises interdisaient les prothèses mammaires de la marque Poly Implants Prothèses.

C'est le thème de notre "Droit de suite". Comme chaque mois, nous revenons sur un sujet d'actualité traité il y a quelques mois ou plusieurs années.

L'affaire PIP, ce sont au moins 30.000 femmes victimes d'une fraude sanitaire. Plus de 5.000 d'entre elles ont porté plainte, et le premier proces au pénal va s'ouvrir dans deux semaines à Marseille .

Christine Moncla est allée à leur rencontre. Des femmes traumatisées par la nécessité de se faire retirer ces prothèses dangereuses. 20% d'entre elles avaient eu une reconstruction mammaire après un cancer et pour 80% , il s'agissait de chirurgie esthétique.L'une d'elle a accepté de se confier au micro. Nous avons modifié son prénom car autour d'elle, très peu de personnes sont au courant de sa situation."Le tabou des prothèses PIP", c'est le Choix de la rédaction signé Christine Moncla .

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......