LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sciences Po et la politique de diversité dix ans après

4 min

Comme chaque premier mercredi du mois nous ouvrons notre séquence "Droit de suite".

Aujourd'hui, plus de 10 ans après la réforme Descoings pour l'entrée à Science Po pour les élèves de ZEP, où en est-on ?

Les autres grandes écoles ont-elles suivi le pas ?

La rédaction vous propose depuis ce matin et jusqu'à ce soir une série de reportages et d'invités.

On se souvient que dès la mise en place par Richard Descoings des conventions d’éducation prioritaire pour les lycéens de ZEP, la levée de bouclier a été immédiate chez une partie des intellectuels et des élèves de la prestigieuse école. Ils estimaient que le prestige de l'école était atteint.

Malgré les critiques, le projet a plutôt bien résisté puisqu'aujourd'hui on compte plus d'une centaine de lycées de ZEP partenaires.

A la rentrée de septembre "2013", un record a même été battu puisqu'ils sont 148 élèves à venir de la convention éducation prioritaire. Alors qu'au lancement du programme en 2001 ils n'étaient que 17.

Pour mieux comprendre qui sont ces élèves et ce qui les a poussé à tenter leur chance pour intégrer un jour la prestigieuse école de la rue Saint Guillaume, Hakim Kasmi s'est rendu au lycée Saint Exupéry de Mantes-La-Jolie , dans les Yvelines.

Cet établissement est l'un des premiers à avoir signé le partenariat avec Science Po.

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......