LE DIRECT

Iran : la fuite des cerveaux

3 min

En Iran, les étudiants représentent 10% de la population globale, soit l'un des pays les mieux éduqués de la région. Les étudiants iraniens se démarquent notamment dans le domaine de l'informatique. Avec une importante proportion d'étudiants ingénieurs et en sciences. Il y a par exemple l'université Sharif de Téhéran, reconnu internationalement.

Mais le pays doit également faire face à une fuite des cerveaux, avec 150.000 étudiants qui quittent le pays chaque année (70 000 sont passés par des écoles d’ingénieurs et 80.000 des autres filières).

Cet exode représente pour l'Iran une perte en capital humain évaluée l'an dernier à plus de 120 milliards d'euros.

Reportage de Ludovic Piedtenu , qui vient de passer plusieurs jours à Téhéran (voir notre dossier spécial), où il a rencontré ces jeunes, ces véritables petits génies de l'informatique.

La jeune équipe de la start-up "Miraz"
La jeune équipe de la start-up "Miraz" Crédits : Ludovic Piedtenu - Radio France
L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......