LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les sous-traitants disent merci au Rafale

4 min

Un avion Rafale sur la base de Saint-Dizier avant son intervention au Mali
Un avion Rafale sur la base de Saint-Dizier avant son intervention au Mali Crédits : LA.Maucorps/Armée de l'air / ECPAD - Maxppp

Le salon de l’aéronautique du Bourget bat son plein depuis hier : 47 pays représentés et plus de 315.000 visiteurs attendus. Il faut dire que le secteur ne connaît pas la crise, avec près de 800 commandes sont attendus d’ici la fin de la semaine. Et la bataille entre Airbus et Boeing ne devrait pas s’arrêter.Un salon, qui sera également marqué par le Rafale, qui fera des démonstrations en vols. L’avion de combat de Dassault enfin vendu il y a peu à l’export à l’Egypte et au Qatar, avec respectivement des commandes de 24 appareils chacun.Alors que l’Inde est sur le point de signer définitivement pour 36 appareils, loin des 126 initialement prévus par New Delhi.Une bouffée d’air frais pour le constructeur, mais aussi pour ses 500 sous-traitants.Cet avion de guerre représente 7.000 emplois directs et indirects.Reportage en Aquitaine d'Hakim Kasmi . Une région qui regroupe prêt d'1/3 de ces fournisseurs.

L'industrie aéronautique en France
L'industrie aéronautique en France
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......