LE DIRECT
La scène de l'explosion dans laquelle le juge antimafia Giovanni Falcone, son épouse et ses gardes du corps ont été sauvagement assassinés le 23 mai 1992

25 ans après, l'assassinat du juge Falcone marque encore tous les esprits en Sicile

4 min

C’était le 23 mai 1992. L’assassinat du juge Giovanni Falcone, à Capaci. L’assassinat d’un symbole, d’un homme qui avait sacrifié sa vie pour lutter contre la Mafia. Ses assassins, membres de Cosa Nostra, ont été condamnés. Et cet assassinat a réveillé de tout un mouvement anti-mafia. Reportage.

La scène de l'explosion dans laquelle le juge antimafia Giovanni Falcone, son épouse et ses gardes du corps ont été sauvagement assassinés le 23 mai 1992
La scène de l'explosion dans laquelle le juge antimafia Giovanni Falcone, son épouse et ses gardes du corps ont été sauvagement assassinés le 23 mai 1992 Crédits : Farabola /Leemage / Egidio Scaccio - AFP

Chaque Palermitain se souvient où il se trouvait ce jour-là : le 23 mai 1992. Un détonateur est actionné de la colline qui surplombe l’autoroute à la sortie de l’aéroport de Palerme. La voiture du juge Falcone est pulvérisée par une demi-tonne d’explosifs !

Cet assassinat spectaculaire a marqué les esprits et déclenché une mobilisation contre Cosa Nostra, qui a disposé de complices au sommet de l’Etat italien.

Aujourd'hui subsistent des outils que le juriste Falcone avait mis en place et grâce auxquels il avait pu faire condamner des centaines de mafieux dans un maxi procès en 1986, comme le délit d’association mafieuse ou encore le rôle central du repenti, qui permet de faire tomber des réseaux entiers.

Mathilde Imberty, notre correspondante en Italie, s’est rendue à Palerme. Reportage.

Chroniques

7H40
16 min

L'Invité des Matins

Réformer le Code du travail: un “sale boulot” ?
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......