LE DIRECT
Opération anti-terroriste à Argenteuil le 24 mars 2015

Argenteuil : un "Molenbeek à la française" ?

4 min

L'expression de "Molenbeek français" a été utilisée jeudi soir par le député Les Républicains de l'Yonne, Guillaume Larrivé, à propos d'Argenteuil, au moment où une opération antiterroriste était en cours dans cette ville du Val-d'Oise. Qu'en est-il réellement ? Reportage de Catherine Duthu.

Opération anti-terroriste à Argenteuil le 24 mars 2015
Opération anti-terroriste à Argenteuil le 24 mars 2015 Crédits : Etienne LAURENT - Maxppp

"Il y a aujourd’hui, on le sait, une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s’est passé à Molenbeek".

Les propos du ministre de la Ville, Patrick Kanner, interrogé dimanche dernier, lors du Grand Rendez-Vous Europe1-Le Monde-iTélé, ont suscité la polémique. Pour le ministre, la commune bruxelloise de Molenbeek, qui a abrité des terroristes, est "une concentration énorme de pauvreté et de chômage, c’est un système ultracommunautariste, c’est un système mafieux avec une économie souterraine, c’est un système où les services publics ont quasiment disparu, c’est un système où les élus ont baissé les bras".

Les Républicains Eric Ciotti et Hervé Mariton, ainsi que le frontiste Florian Philippot se sont félicité de la lucidité du ministre socialiste, mais d'autres politiques, à l'UDI et au PS ont dénoncé une formule facile et une stigmatisation de certains quartiers.

Mais qu'en est-il sur le terrain ?

M'Barek, travailleur social dans les années 1990 à Argenteuil, a alerté le conseil général du Val d'Oise dès 1992, quand il a vu des prédicateurs radicaux arriver dans cette commune du Val d'Oise. En six mois par exemple, impossible pour M'Barek d'organiser des barbecues classiques avec les jeunes suivis par son association. Eux demandaient de la viande hallal, sous l'influence des prédicateurs, affirme M'Barek.

Écouter
3 min
M'Barek, travailleur social à Argenteuil, alerte sur le communautarisme dès 1992

Le communautarisme a ensuite été instrumentalisé à des fins politiques. C'est l'accusation portée par Laurence Marchand-Taillade, présidente de l'Observatoire de la laïcité du Val d'Oise. Cette radicale de gauche critique l'ancien maire socialiste d'Argenteuil, qui aurait créé une mosquée en 2013, un an avant les dernières municipales, par clientélisme.

Écouter
50 sec
Le clientélisme politique aurait-il favorisé le communautarisme ?

Ces accusations sont réfutées par Philippe Doucet, aujourd'hui député du Val-d'Oise et responsable des questions de laïcité au Parti socialiste.

Écouter
1 min
Philippe Doucet, ancien maire PS d'Argenteuil, réfute tout clientélisme

Le communautarisme fait-il le lit du terrorisme ?

Pour le politologue Asiem el Difraoui, spécialiste du djihadisme et de sa propagande, il n'existe pas de lien entre le communautarisme et le terrorisme. L'idéologie jihadiste se construit précisément contre l'Islam, pratiqué en France, par exemple.

Écouter
1 min
Communautarisme et terrorisme ne sont pas liés selon Asiem el Difraoui

Dans la propagande jihadiste, les musulmans de France, décrits comme "apostats" sont également des cibles à éliminer.

A écouter sur France Culture : 

Chroniques

7H40
13 min

L'Invité des Matins

Radicalisation : que peut la politique de la ville ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......