LE DIRECT
La fin de l'ISF sur les valeurs mobilières représente une perte pour l'Etat de 3.5 milliards d'euros. Par sa réforme, le gouvernement veut faire revenir dans l'Hexagone les  "exilés fiscaux".

ISF, "flat tax" : le big bang fiscal est déclaré !

4 min
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close