LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Philippe Gosselin (LR) face à Benoîte Nouet (EM)

La droite en difficulté face à "En Marche" dans la Manche

4 min

Les bastions de la droite dite "républicaine" ont beaucoup de mal à résister à la dynamique qui favorisent les candidats investis par Emmanuel Macron. Exemple dans la 1ère circonscription de la Manche où le député sortant LR, Philippe Gosselin, se retrouve en ballottage défavorable.

Philippe Gosselin (LR) face à Benoîte Nouet (EM)
Philippe Gosselin (LR) face à Benoîte Nouet (EM) Crédits : Stéphane Robert - Radio France

Dans la 1ère circonscription de la Manche, c'est une candidate de "La République En Marche", Benoîte Nouet, qui est arrivée en tête au 1er tour avec près de 36% des voix.

Benoîte Nouet (EM), candidate aux législatives dans la 1ère circonscrtiption de la Manche
Benoîte Nouet (EM), candidate aux législatives dans la 1ère circonscrtiption de la Manche Crédits : Stéphane Robert - Radio France

Le député sortant "Les Républicains", Philippe Gosselin, lui, est arrivé second avec 31% des suffrages. Du coup, il se retrouve en ballotage défavorable.

Le député sortant Philippe Gosselin (LR) dans la 1ère circonscription de la Manche
Le député sortant Philippe Gosselin (LR) dans la 1ère circonscription de la Manche Crédits : Stéphane Robert - Radio France

C'est une terre électorale essentiellement rurale où l'on pensait que le candidat de la droite républicaine, très implanté localement, dans cette circonscription historiquement ancrée à droite, ne rencontrerait pas de grandes difficultés à se faire réélire. C'est pourquoi sa deuxième place à l'issue du 1er tour a constitué une vraie surprise.

Stèle dans le centre-ville de Saint-Lô (50)
Stèle dans le centre-ville de Saint-Lô (50) Crédits : Stéphane Robert - Radio France

Et c'est un résultat qui a permis à la candidate "En Marche", Benoîte Nouet, d'enclencher une vraie dynamique et de réunir autour d'elle de nombreux soutiens qui font campagne sur les marchés de la circonscription en distribuant des tracts.

Pour autant, cette campagne ne tourne pas au pugilat entre les deux candidats. Benoîte Nouet sait que son adversaire est un député apprécié, raison pour laquelle elle évite de trop le dénigrer.

De la même manière, Philippe Gosselin évite de s'afficher comme un farouche opposant à la dynamique "En Marche" et à Emmanuel Macron en expliquant qu'il sera un député d'opposition "constructif".

Le résultat du second tour, dimanche, dépendra beaucoup de la participation. Mais il est à probable que l'abstention, encore une fois, sera très forte, peut-être même au delà des 50%. Et une forte abstention, avec la dynamique "En Marche", aura tendance à favoriser un peu plus encore la candidate d'Emmanuel Macron...

Chroniques
7H40
16 min
L'Invité(e) des Matins
Enseignement supérieur et Recherche : quels sont les projets du gouvernement ?
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......