LE DIRECT

La finance, dernier espoir pour le climat ?

4 min

Toute cette semaine, le Choix de la Rédaction est consacré aux solutions pour lutter plus efficacement contre le réchauffement climatique.

Partisans du désinvestissement en faveur du climat, le 2 décembre 2015, au Bourget, à la COP21
Partisans du désinvestissement en faveur du climat, le 2 décembre 2015, au Bourget, à la COP21 Crédits : Jacky Naegelen - Reuters

Une des solutions beaucoup évoquée en marge de ces négociations consistent en désinvestir. L'idée est simple : ne plus investir dans tout ce qui est lié à l'économie carbone : extraction de pétrole, charbon, entreprises liées à ces secteurs... C'est un mouvement de fond, porté par des ONG au départ, et de plus en plus relayé par des collectivités locales et même des établissements financiers. Dossier de Marie Viennot .

Des villes qui désinvestissent dans les énergies fossiles
Né au États-Unis, le mouvement international 350.org a convaincu 19 collectivités locales françaises, dont Bordeaux, Lille, Paris, première capitale au monde du genre, de se séparer d'actions et d'obligations de sociétés de ce secteur. Au profit d'"investissements verts". « Ce qui permet de dire que le désinvestissement n'est pas uniquement une nécessité climatique et un impératif éthique, mais c'est une vraie revendication démocratique portée par des élus qui représentent plusieurs millions de citoyens. Ces stratégies là doivent être discutées à échelle de la société. », affirme le chargé de campagne Nicolas Haeringer . Également sensibilisés, les banques, les collectivités locales, les universités et même des ONG. Avec pour cible principale en France le fonds de réserve pour les retraites et l'ensemble des caisses de retraite complémentaires de la fonction publique. Mercredi dernier, plus de 500 institutions dans le monde s'étaient ainsi engagées, pour un portefeuille global de 3,2 milliards d'euros. Nicolas Haeringer avec Eric Chaverou:

Écouter
8 min
Écouter

Entretien extrait de notre dernier "Pixel" intitulé "Comment vivre sans pétrole ?"

Appel à la mobilisation de 350.org aux Etats-Unis, pour que l'administration Obama désinvestisse des énergies fossiles
Appel à la mobilisation de 350.org aux Etats-Unis, pour que l'administration Obama désinvestisse des énergies fossiles

Et demain, le collectif américain va manifester devant la Maison blanche pour demander à Barack Obama de ne pas mettre aux enchères une nouvelle concession de mine de charbon, dont l'état Fédéral est propriétaire.

Depuis Copenhague, les 25 premières banques internationales ont consacré 847 milliards d'euros au financement des énergies fossiles et seulement 89 milliards aux énergies renouvelables . Même tendance en France, où les banques consacrent 7 fois plus d'argent aux énergies fossiles qu'aux renouvelable. Découvrez ici le rapport réalisé par Oxfam et les Amis de la Terre.

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/c7d988c9-9794-11e5-8e9e-005056a87c89/838_bandeau-cop21.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Bandeau COP21" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/c7d988c9-9794-11e5-8e9e-005056a87c89/838_bandeau-cop21.jpg" width="650" height="200"/>
Bandeau COP21 Crédits : Radio France

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......