LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A la veille de l’investiture de Ouattara, les plaies d’Abidjan

3 min

Demain soir, 40 jours après la chute de Laurent Gbagbo , le président élu Alassane Ouattara prêtera serment comme chef d'état de la Côte d'Ivoire. Une vingtaine de chefs d'Etat dont Nicolas Sarkozy assisteront à la cérémonie à Yamoussoukro .

Une petite fille buvant de l'eau à même le sol du quartier dévasté de Yopougon à Abidjian
Une petite fille buvant de l'eau à même le sol du quartier dévasté de Yopougon à Abidjian Crédits : Luc Gnago - Reuters
Une petite fille buvant de l'eau à même le sol du quartier dévasté de Yopougon à Abidjan Luc Gnago © Reuters Mais nous prenons donc la route de la capitale économique du pays et plus précisément le quartier très populaire de **Yopougon** dernier bastion des miliciens pro Gbagbo pacifié il y a seulement deux semaines. Dans un hameau Dioula pro Ouatarra de la commune de **Yopougon** entièrement rasé avec deux tombes au fond près de la lagune, c'est dans ce quartier que les combats sont sont arrétés il y a à peine dix jours. Là où la guerre n'a commencé que le lendemain de la chute de Gbagbo et dont on a très peu parlé.**Yopougon** est une commune excentrée d'**Abidjan** d'**un million et demi d'habitants** , fief des milices patriotiques pro Gbagbo mais abritant de nombreux quartiers pro Ouatarra. Elle aura été coupée du monde pendant **plus d'un mois** sans aucun observateur international.
Une case brulée à Yopougon
Une case brulée à Yopougon Crédits : Emmanuel Leclere - Radio France
Une case brûlée à Yopougon Emmanuel Leclere © Radio France L'**ONU** qui a pu y avoir accès depuis deux semaines, a déjà recensé **dix fosses communes** avec **68 cadavres** et continue ses enquêtes sur des tombes dans les jardins, dans des cour. Un reportage en **Côte d'Ivoire** d'**Emmanuel Leclere** et **Arthur Gerbault** . **Alassane Ouattara** sera investi demain à la présidence de la République en **Côte d'Ivoire** .Un mois après la reddition de son adversaire **Laurent Gbagbo ** et cinq mois après l'élection présidentielle qu'il a remporté, Alassane Ouattara prend officiellement les rênes d'un pays à genoux, après une guerre civile qui a fait de nombreux morts et des réfugiés.A **Abidjan** , **les chantiers du président Ouattara s'annoncent nombreux** . Les explications d'Emmanuel Leclere : ![](/sites/all/modules/rf/rf_ressource_son/mini_player.png)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......