LE DIRECT
Des déplacés de la ville d'Hodeida ont trouvé refuge dans une école à l'ouest d'Aden, au Yémen.

Yémen : les habitants d'Aden tentent de survivre dans le chaos

4 min

Dans l'ex-capitale du sud du Yémen, à Aden, récemment libérée de la menace des rebelles Houthis, les habitants survivent comme ils le peuvent. Les combats de 2015 ont été particulièrement destructeurs, 4 000 personnes sont mortes, les bâtiments sont en ruine. Reportage sur place d'Omar Ouahmane.

Des déplacés de la ville d'Hodeida ont trouvé refuge dans une école à l'ouest d'Aden, au Yémen.
Des déplacés de la ville d'Hodeida ont trouvé refuge dans une école à l'ouest d'Aden, au Yémen. Crédits : Omar Ouahmane - Radio France

Depuis plus de trois ans, le Yémen est enlisé dans une guerre meurtrière entre les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, et une coalition emmenée par l’Arabie saoudite. Mais le conflit, entre les rebelles chiites Houtis et le gouvernement central, se complexifie. Le gouvernement se voit contesté dans son propre camp, cette fois par des séparatistes du sud du pays. 

Des enfants des rues d'Aden, au Yemen,réunis le temps d'un cliché avant de reprendre leur vie entre errance, mendicité et fouille dans les piles de poubelles.
Des enfants des rues d'Aden, au Yemen,réunis le temps d'un cliché avant de reprendre leur vie entre errance, mendicité et fouille dans les piles de poubelles. Crédits : Omar Ouahmane - Radio France

A Aden, l'ancienne capitale du pays, des affrontements ont fait ce dimanche au moins 15 morts et des centaines de blessés.. Le gouvernement est accusé de corruption par sa faction séparatiste. 

"C'est un pays pauvre qui malheureusement doit importer à peu près 95% de tout ce dont il a besoin. Vous imaginez !? Il dépend totalement des ressources extérieures pour ses besoins au quotidien". Le docteur Ghazali Babiker de MSF à Aden

Au milieu de tout cela, les habitants tentent de survivre dans une ville ravagée par les combats. La famine s'est déjà répandue dans le nord du pays, et menace maintenant le sud. 

Le reportage de notre envoyé spécial Omar Ouahmane à Aden. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......