LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'auto-entrepreneuriat subi, un phénomène de plus en plus répandu

Le prix de l'auto-entrepreneuriat

4 min

L'auto-entrepreneuriat est plus en vogue que jamais. Mais le bilan de son efficacité est en demi teinte, notamment à cause de ses effets pervers. Un dossier d'Anne-Laure Chouin.

L'auto-entrepreneuriat subi, un phénomène de plus en plus répandu
L'auto-entrepreneuriat subi, un phénomène de plus en plus répandu Crédits : Aurelien Morissard - Maxppp

Le nouveau gouvernement, dans le discours et dans les reformes à venir, souhaite donner de plus en plus d'importance au travail indépendant.Et de fait devenir indépendant, c'est à dire créer son propre emploi, a souvent été vu comme un outil pour sortir du chômage, mais aussi du salariat.

La création, en 2008, du statut d'autoentrepreneur a d'ailleurs été un vrai succès, puisque à ce jour la France compte 1 million 200 000 autoentrepreneurs. Mais le bilan de son efficacité est en demi teinte, notamment à cause de ses effets pervers.

Car le "micro- entrepreneuriat" comme on doit l'appeler désormais, est parfois subi. C'est vrai dans de nombreux secteurs, où certaines entreprises ont trouvé un instrument bien pratique pour s'adapter à une clientèle fluctuante. On comprend bien l’intérêt pour l'employeur : sauf que cela s'appelle du salariat déguisé. C'est tout à fait répréhensible et sanctionné par l'Urssaf.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......