LE DIRECT
Cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, en mars 2014, à l'initiative du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France)

Procès Merah : Que peuvent en attendre les victimes ?

4 min

Le procès des crimes terroristes commis par Mohamed Merah en mars 2012 s'ouvre à Paris. Sept personnes, dont trois très jeunes enfants, avaient péri. Ce procès ne sera pas celui de l'assassin, abattu par le Raid, mais de son frère aîné, Abdelkader. 232 personnes se sont constituées parties civiles.

Cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, en mars 2014, à l'initiative du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France)
Cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, en mars 2014, à l'initiative du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) Crédits : Rémy Gabalda - AFP

C'est une cour d'assises spécialement constituée de magistrats professionnels chargés de juger les affaires de terrorisme qui va se pencher à partir d'aujourd'hui, plus de cinq ans après les faits, sur les tueries de Montauban et de Toulouse. Onze jours au cours desquels Mohamed Merah a semé la mort autour de lui, en assassinat d'abord trois jeunes militaires, Imad Ibn Ziaten, Abel Chennouf et Mohamed Legouad. Un quatrième, Loïc Liber, grièvement blessé, restera tétraplégique. Puis, le 19 mars, Mohamed Merah s'arrête devant l'école juive Ozar Hatorah de Toulouse. En l'espace de 36 secondes, il abat froidement un professeur, Jonathan Sandler, et ses deux enfants, Arieh, 5 ans, et Gabriel, 3 ans... puis la petite Myriam Monsonégo, 8 ans, la fille du directeur. Un adolescent est aussi gravement touché.

Retranché pendant 32 heures dans un appartement, Mohamed Merah sera finalement abattu par le Raid lors de son arrestation, après avoir blessé trois policiers.

Ce procès ne sera donc pas son procès mais celui de son frère aîné, Abdelkader Merah, 35 ans, et d'un certain Fettah Malki, poursuivis pour complicité.

Alors, que peuvent attendre les victimes de ce procès ? Reportage de Florence Sturm.

Découvrez notre récent dossier La justice face au terrorisme

Crédits : Visactu
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......