LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Très médiatisé, le constructeur américain Tesla Motors se place au 33ème rang des marques en France, avec des modèles chers et très autonomes. Ici, dans une rue de Paris.

Quel avenir pour les voitures électriques ?

5 min

A l’occasion du Salon de l’auto de Francfort qui a ouvert ses portes lundi, Hakim Kasmi se penche sur la situation et les perspectives des voitures électriques.

Très médiatisé, le constructeur américain Tesla Motors se place au 33ème rang des marques en France, avec des modèles chers et très autonomes. Ici, dans une rue de Paris.
Très médiatisé, le constructeur américain Tesla Motors se place au 33ème rang des marques en France, avec des modèles chers et très autonomes. Ici, dans une rue de Paris. Crédits : Eric Chaverou - Radio France

Si la plupart des constructeurs auto ont mis du temps à s’intéresser à l'électrique faute de rentabilité économique, le scandale des moteurs diesels truqués de Volkswagen et les normes anti pollutions imposées par Bruxelles à partir de 2020 ont rebattu les cartes.

Volkswagen vient d’annoncer 20 milliards d’euros d’investissement pour électrifier tous ses modèles d’ici 2030.

Quant à la Chine, premier marché mondial de voitures, pour luter contre ses problèmes récurrents de pollution, elle prévoit à terme l’interdiction des moteurs thermiques essence au profit de l’électrique.

L’Europe et la France ne sont pas en reste puisque Nicolas Hulot, le ministre de la transition énergétique, a indiqué cet été qu’en 2040 le parc français devra être totalement électrique. Une décision également prise par la grande Bretagne.

Crédits : Visactu

Alors, si en France le marché des véhicules électriques ne représente pour l’instant que 0,25% des ventes, soit un peu plus de 100 000 voitures, l’hexagone reste le premier marché européen devant la Norvège.

Hakim Kasmi est allé à la rencontre des constructeurs pour comprendre comment ils se préparent.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......