LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une minorité de médecins se pose également des questions sur certains vaccins.

Vaccins : les médecins face à la défiance des Français

4 min

La France est un des pays au monde où l'on se méfie le plus des vaccins. Une défiance qui s'exprime en ce moment sur le site de la concertation citoyenne sur la vaccination et face à laquelle les professionnels de santé n'ont pas tous la même réaction.

Une minorité de médecins se pose également des questions sur certains vaccins.
Une minorité de médecins se pose également des questions sur certains vaccins. Crédits : Thierry Zoccolan - AFP

"Je ne suis pas pour les vaccins", "il faut laisser le choix aux patients", ou encore "oui à la vaccination, mais non à l'aluminium dans les vaccins". Voilà quelques uns des commentaires que l'on peut lire en ce moment sur le site internet de la concertation citoyenne sur la vaccination, qui se termine cette semaine. Cette initiative pilotée par un comité indépendant était voulue par la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Elle est partie d'un constat : la défiance à l'égard des vaccins atteint des records en France. Le phénomène touche près de quatre personnes sur dix selon un récent sondage de la London school of hygiene and tropical medicine. La ministre attend donc des réponses face à ce phénomène.

Et les médecins ont des idées sur le sujet, entre le lancement d'une grande campagne pour la promotion des vaccins et l'individualisation de la vaccination.

A lire et écouter : Vaccins : faut-il maintenir une obligation ? (Pixel)

Chroniques
7H40
19 min
L'Invité(e) des Matins
Robert Badinter : "J'avais le sentiment que la mort était présente dans les audiences, comme une hyène invisible".
Intervenants
  • médecin généraliste à Mantes-la-Jolie. Il tient un blog sur le monde de la santé.
  • vice-président de la Société française de médecine générale
  • médecin généraliste à Paris spécialisé en acupuncture, phytothérapie, nutrition
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......