LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Valentine au chevet de Maximilien Morrel pendant qu'il est sous les effets du haschich

Espérance

29 min
À retrouver dans l'émission

Et l'espoir revient.

Valentine au chevet de Maximilien Morrel pendant qu'il est sous les effets du haschich
Valentine au chevet de Maximilien Morrel pendant qu'il est sous les effets du haschich Crédits : Gallica/BNF

Comme disait le gladiateur au sublime empereur, "celui qui va mourir te salue". Avez-vous cru réellement que je serais consolé ? Alors que je suis venu près de vous pour mourir dans les bras d'un ami. J'ai attendu plus d'un mois, j'ai souffert, espéré... Quoi ? Oh je n'en sais rien, quelque chose d'absurde, d'insensé, un miracle. Lequel ? Dieu seul peut le dire, lui qui as mêlé a notre raison cette folie qu'on nomme espérance.    
Maximilien Morrel

Nous sommes le 5 septembre, à la fin de la promesse de Maximilien Morrel de ne pas se tuer, il rejoint Monte-Cristo sur l'île éponyme. Ce dernier lui fait boire du haschisch en lui disant que c'est du poison pour faire entrer Valentine sans qu'il ne s'en rende vraiment compte. 

Hé bien Valentine, j'ai une grâce à vous demander : rendez à Haydée tout ce que vous croyez me devoir, protégez-la, Maximilien et vous. Car, désormais elle sera seule au monde. (Haydée arrive et demande pourquoi) Parce que demain tu seras libre, parce que demain tu reprendras dans le monde la place qui t'est due, fille de prince, je te rends les richesses et le nom de ton père. Haydée tu es jeune et belle, oublie jusqu'à mon nom et sois heureuse.    
Le comte de Monte-Cristo

Après cette déclaration, Edmond apprend qu'Haydée est enceinte.
Maximilien se réveille quelques temps plus tard et découvre que Valentine est bien vivante. Entre-temps, le comte est parti mais lui a laissé une lettre.

Mon cher Maximilien,     
Il y a une felouque pour vous à l'ancre. Jacopo vous conduira à Livourne, où M. Noirtier attend sa petite-fille, qu'il veut bénir avant qu'elle vous suive à l'autel. Tout ce qui est dans cette grotte, mon ami, ma maison des Champs-Elysées et mon petit château du Tréport sont le présent de noces que fait Edmond Dantès au fils de son patron Morrel. Mlle de Villefort voudra bien en prendre la moitié, car je la supplie de donner aux pauvres de Paris toute la fortune qui lui revient du côté de son père, devenu fou, et du côté de son frère, décédé en septembre dernier avec sa belle-mère.     
Dites à l'ange qui va veiller sur votre vie, Morrel, de prier quelquefois pour un homme qui, pareil à Satan, s'est cru un instant l'égal de Dieu, et qui a reconnu, avec toute l'humilité d'un chrétien, qu'aux mains de Dieu seul sont la suprême puissance et la sagesse infinie. Ces prières adouciront peut-être le remords qu'il emporte au fond de son coeur.     
Quant à vous, Morrel, voici tout le secret de ma conduite envers vous : il n'y a ni bonheur ni malheur en ce monde, il y a la comparaison d'un état à un autre, voilà tout. Celui-là seul qui a éprouvé l'extrême infortune est apte à ressentir l'extrême félicité. Il faut avoir voulu mourir, Maximilien, pour savoir combien il est bon de vivre.     
Vivez donc et soyez heureux, enfants chéris de mon coeur, et n'oubliez jamais que, jusqu'au fond où Dieu daignera dévoiler l'avenir à l'homme, toute la sagesse humaine sera dans ces deux mots :     
Attendre et espérer !     
                              Votre ami     
                              EDMOND DANTES,     
                              Comte de Monte-Cristo

Cet épisode est complété en bonus par un extrait de l'oeuvre parodique créé par Michel Merry, calque de l'ouvrage d'Alexandre Dumas, diffusée pour la première fois en 1968 dans l'émission "Comme au cinéma".

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......