LE DIRECT
Armures de la Renaissance exposées au Musée d'Histoire à Berlin  (2011)
Épisode 4 :

Soldats coloniaux : la violence en images

51 min
À retrouver dans l'émission

Les photographies exhumées des archives privées des colons européens (fin XIXe et XXe siècles) nous plongent dans un monde bien éloigné des allégories de conquêtes héroïques. Violences sur l'autre, assujetti, ces clichés nous parlent et nous interrogent sur deux regards qui se font face.

Raymonde Bonnetain, "Mlle Renée Bonnetain (1894‑1895) jouant avec les crânes de sofas (soldats professionnels) de Samory, fusillés outre-Niger,"
Raymonde Bonnetain, "Mlle Renée Bonnetain (1894‑1895) jouant avec les crânes de sofas (soldats professionnels) de Samory, fusillés outre-Niger," Crédits : Bibliothèque Marguerite Durand

La petite Renée Bonnetain a une enfance hors du commun : ses parents explorent l’Afrique ! Son père, Paul, naturaliste, est en mission officielle. Sa mère Raymonde, est la première française à atteindre les rives du Niger. C’était en 1893. D’une telle enfance, il faut garder des souvenirs, des photographies. Vers 1894-1895, un cliché montre la jeune Renée avec une belle robe claire et son grand chapeau pour la protéger du soleil. Elle est assise dans un jardin. Derrières elle, quelques arbres d’ornement et au loin le toit d’une jolie demeure. Renée Bonnetain est souriante ; elle pose pour la photo. Autour d’elles, douze crânes, eux aussi bien blancs, ceux de soldats, de guerriers africains révoltés contre l’envahisseur. Des hommes tués et dont les crânes séparés de la chair servent de trophée. Ah non, il y a treize crânes sur la photographie : douze sont posés par terre et le treizième se trouve, tout simplement, entre les mains de la jeune fille, souriante.

Ce matin nous sommes en compagnie de Daniel Foliard,maître de conférences en civilisation britannique à l'Université Paris Nanterre. Il travaille sur la façon dont l’image, cartographique ou photographique, a accompagné l’expansion de l’influence européenne au XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Il a publié un premier livre sur les liens entre la cartographie britannique et l’invention du Moyen-Orient : Dislocating the Orient : British Maps and the Making of the Middle East, 1854-1921, Chicago University Press, 2017. Il publie Combattre, Punir, Photographier. Empires coloniaux, 1890-1914, aux éditions de La Découverte (2020).

Ouvrage cité :

Raymonde Bonnetain, Une Française au Soudan - Sur la route de Tombouctou, du Sénégal au Niger, Édition de  Philippe Artières, Mercure de France, 2079. 

Sons diffusés : 

  • Archive -  30/08/1993  - France Culture – Extrait de l’émission Le temps des colonies, "Le petit soldat de l'Empire" témoignages recueillis par Anne de Gasperi.
  • Archive -  1937 - Robert Baden Powell témoigne sur la défense de mafeking (1899-1900) durant la seconde guerre de boers. 
  • Lecture par Olivier Marinaud – D’un extrait texte de Georges Clémenceau du 31 mars 1894 
  • Musique - "Goodbye, Dolly Gray" by Harry McDonough, 1897  
  • Musique - Bou-dou-ba-da-bouh – Mayol 1915 :

Chroniques

9H52
4 min

Le Journal de l'histoire

Les mésaventures du musée de la grippe de l’OMS
Intervenants
  • Maître de conférences en civilisation britannique à l’université Paris Ouest Nanterre
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......