LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bucentaure au Môle, le jour de l'Ascension, vers 1732
Épisode 2 :

Olives et tartiflette, quand Nice et la Savoie deviennent françaises

51 min
À retrouver dans l'émission

En 1860, l'empereur Napoléon III aide les Italiens en lutte contre l’occupation autrichienne. En échange, par le traité de Turin, la France reçoit Nice et la Savoie. D'un coup, la France est un peu plus grande, mais réunion, rattachement, pourboire ou annexion ?

 Médaille de Napoléon III - "Annexion de la Savoie et du comté de Nice" - Oudiné - 1860. Wikipédia.
Médaille de Napoléon III - "Annexion de la Savoie et du comté de Nice" - Oudiné - 1860. Wikipédia. Crédits : Motty

En 1874, quatre ans après la chute de l’empereur Napoléon III, paraît un drôle d’ouvrage intitulé Histoire tintamarresque de Napoléon III. Il est signé Touchatou, en réalité Léon Bienvenu, un journaliste et littérateur. Il s’agit d’une lecture parodique et critique du règne de Napoléon. L’auteur invente des proclamations de l’empereur, par exemple celle du 3 mai 1859, au palais des Tuileries, à Paris : 

« Français !  L'Autriche, en envahissant le territoire du roi de Sardaigne, notre allié, nous déclare la guerre. Cela tombe très-bien car mon gouvernement avait absolument besoin de cette diversion pour détourner mon peuple du courant d'idées démocratiques malsaines auquel il paraissait céder depuis quelque temps ». Il ajoute : « Je vais bientôt me mettre à la tête de l'armée. Quand je dis à la tête, c'est une manière de parler chacun sait que la tête de l'armée, pour un souverain, c'est derrière la huitième ligne de réserve mais je dois employer cette formule qu'a consacrée un long usage et que l'histoire et les imbéciles prennent, de temps immémorial, pour argent comptant ». 

L’Histoire tintamarresque de Napoléon III est très drôle, mais au cœur de l’humour et de la satire se trouvent des réflexions plus profondes : « Triste et inévitable résultat des victoires Impériales dans tous les temps et dans tous les pays !... Car, neuf fois sur dix, les peuples perdent beaucoup à gagner des batailles ». La France, elle, a gagné Nice et la Savoie en 1860, après la campagne d’Italie. Dès lors se pose une question de vocabulaire : réunion, rattachement, pourboire ou annexion ? 

Avec Yves Bruley, maître de conférences à l'École Pratique des Hautes Études (EPHE). Spécialiste de l’histoire de la diplomatie et des relations internationales au XIXe siècle. Il a codirigé Diplomaties au temps de Napoléon (CNRS Éditions, 2014). Il est notamment l'auteur de Le Quai d'Orsay impérial. Histoire du ministère des Affaires étrangères sous Napoléon III  (Éditions A. Pedone, 2012), de La diplomatie du sphinx. Napoléon III et sa politique internationale (CLD Éditions, 2015), et il a participé à la publication dirigée par Christian Sorrel et Paul Guichonnet de La Savoie et l’Europe 1860-2010. Dictionnaire critique de l’annexion (La Fontaine de Siloé, 2010). 

On retient souvent l’histoire des batailles, des guerres, c’est très important mais la diplomatie précède la guerre, elle suit la guerre et a même lieu pendant la guerre. Il ne faut pas l’oublier, pendant qu’on se bat, on continu toujours à négocier à cette époque-là. Le cas de la Savoie et de Nice est particulièrement intéressant parce que précisément, ce changement de frontières, de souveraineté est le résultat d’un acte diplomatique. Yves Bruley

Sons diffusés :

  • Extrait du film Sissi face à son destin, d'Ernst Marischka (1957).
  • Extrait  De la pièce Le Rattachement de Didier van Cauwelaert (2010).
  • Lecture par Daniel Koenisberg du discours de Victor Emmanuel aux habitants de la Savoie. 
Chroniques
9H52
4 min
Le Journal de l'histoire
Les mémoriaux des attentats, une enquête pour l’histoire de notre société confrontée au terrorisme
Intervenants
  • Historien, vice-président de l'École Pratique des Hautes Études (EPHE) et directeur de France Mémoire.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......