LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Drapeau des États-Unis d'Amérique
Épisode 4 :

Le Far West, si loin, si proche

51 min
À retrouver dans l'émission

La première expédition d'exploration de l'Ouest américain est lancée en 1804. Tout à la fois démonstration politique, entreprise à but commercial et scientifique, cet épisode marque le début d'un idéal expansionniste, un acte fondateur qui s'inscrit dans l'ADN de l'identité américaine.

Carte de l'expédition de Lewis & Clark, 14 mai 1804 – 23 sept. 1806
Carte de l'expédition de Lewis & Clark, 14 mai 1804 – 23 sept. 1806 Crédits : Jennifer Thermes - Getty

Qu’est-ce qu’un mythe ? Selon le Trésor de la langue française, le mythe est un « récit relatant des faits imaginaires non consignés par l'histoire, transmis par la tradition et mettant en scène des êtres représentant symboliquement des forces physiques, des généralités d'ordre philosophique, métaphysique ou social ». Le dictionnaire précise que le mythe est également une « évocation légendaire relatant des faits ou mentionnant des personnages ayant une réalité historique, mais transformés par la légende ». L’histoire des États-Unis est riche de mythes. C’est le cas avec l’expédition Lewis et Clark, au début du XIXe siècle, quand il s’agit de traverser l’Amérique du Nord d’est en ouest. Tout est là pour faire rêver : des paysages grandioses, de l’aventure, des personnages fascinants, Lewis, Clark, l’Amérindienne Sacagawea et son conjoint, Toussaint Charbonneau grâce à qui la France est proche. Toutefois, comment explorer l’histoire en s’affranchissant du mythe ou, plus exactement, comment étudier le mythe et l’histoire de ce mythe ? Nous le savons bien, mieux que la naphtaline ou le bois de cèdre, pour débarrasser l’histoire de ses mythes, il y a les historiens et les historiennes. 

Avec Annick Foucrier, professeure émérite de l’université Panthéon-Sorbonne (Paris I). Spécialiste de l’histoire de l’Ouest américain, elle a notamment publié Le rêve californien. Migrants français sur la côte Pacifique XVIIIe-XXe siècles (Belin, 1999) et de À travers l’Ouest nord-américain L’expédition d’exploration dirigée par Meriwether Lewis & William Clark, 1803-1806 (La Lanterne Magique, 2018). 

Thomas Jefferson, un expansionniste visionnaire

Les États-Unis se conçoivent comme une nation exceptionnelle. C'est une république ce qui est déjà exceptionnel à l'époque. Et puis Thomas Jefferson, grand voyageur visionnaire, qui envisage, l'empire pour la liberté qui serait d'une part, les 13 colonies plus les territoires arrachés à l'Angleterre en 1783 et, la possibilité d'étendre ce territoire en englobant le Canada et les territoires du Sud. C'est un expansionniste fasciné par l'ouest. Quand il était en France il a amassé tout ce qu'il pouvait comme informations à ce sujet et il a déjà tenté d'organiser des expéditions d'exploration vers l'ouest. L'ouest à l'époque, c'est l'ouest du Mississippi, territoire qui avait été français et qu'on appelait la Louisiane, Et c'est Thomas Jefferson qui fait acheter la Louisiane par les États-Unis En 1803. Il y a une concomitance : c'est à peu près au même moment qu'il organise lui-même une expédition pour connaître ce qu'il y a de l'autre côté du Mississippi. Il y a des légendes qui circulent : on pense qu'il y a des mammouths laineux qui vivent encore dans ces territoires, on pense aussi qu'il y a deux grandes chaînes de montagnes qui sont symétriques. Annick Foucrier

Dans les années 70 une remise en cause de la lecture des vainqueurs

Émerge l'idée d'une nouvelle histoire où une place plus importante serait faite aux populations locales amérindiennes. Cette idée se diffuse dans la population et petit à petit remettre en cause l'image traditionnelle que l'on pouvait avoir de ces populations indiennes, Comme par exemple ces grandes coiffes de plumes qui ne se portaient en fait pas quotidiennement... Toute cette imagerie qui avait été développée par les romans, par les westerns, par le grand show de Buffalo Bill... Toutes ces images qui avaient façonné l'imaginaire américain sont remises en cause à la fin du XXe siècle Et on n'en arrive à parler autrement de l'Ouest, d'une manière plus inclusive. Les événements sont réinterpréter et on voit certains aspects qu'on avait passé sous silence parce qu'ils n'étaient pas considérés comme important à l'époque... C'est le travail des historiens de toujours remettre sur le métier l'ouvrage. Annick Foucrier

Sons diffusés : 

  • Archive - 24/02/1967 - France Culture - Extrait de l'émissionEntretiens avec- Michel Butor.
  • Extrait du dessin animé Les Simpsons, expédition Lewis et Clark, saison 15 épisode 11.
  • Extrait du film Danse avec les loups (1990), Kevin Costner.
  • Extrait du documentaire diffusé sur ArteL'ouest Américain d'Easy Rider (2019).
  • Musique : Steppenwolf  - Born to be wild, bande originale d'Easy Rider (1969).
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
9H52
4 min
Le Journal de l'histoire
Histoire et nostalgie de la nuit
Intervenants
  • Professeure émérite, histoire de l'Amérique du Nord, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......