LE DIRECT
Vue du Potager du Roi - Versailles
Épisode 1 :

Pour le roi, la faim justifierait-elle les moyens ?

53 min
À retrouver dans l'émission

Avec les nouveaux moyens des sciences du climat et de la terre est réapparu un drôle de déterminisme naturel en histoire : les grands changements de civilisation seraient la conséquence de facteurs "naturels", de catastrophes climatiques… Mais n'est-ce pas là une conclusion un peu trop simpliste ?

Vue du Potager du Roi - Versailles
Vue du Potager du Roi - Versailles

Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ? En 1964, guillerette avec ses couettes, France Gall, nous donnait la réponse, en chanson : c’est ce sacré Charlemagne, sacré Charlemagne ! Ce fils de Pépin le Bref lui donnait beaucoup d’ennuis et elle précisait qu’il aurait dû caresser longtemps sa barbe fleurie, oh sacré Charlemagne. L’empereur d’Occident n’a sans doute pas inventé l’école et si sa barbe est fleurie, c’est qu’elle était blanche.  Durant son règne, au IXe siècle, les catastrophes provoquaient la famine et faisaient craindre la fin de la civilisations. Une question qui nous interpelle aujourd’hui. Alors, est-il le premier à avoir une conscience environnementale ? Sans doute pas, même si les réformes carolingiennes sont en lien avec une réflexion sur l’environnement… Dès lors, qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’écologie ? Oh sacré Charlemagne.

Dans la première partie de l'émission nous recevons Jean-Pierre Devroey, historien médiéviste, auteur de La Nature et le Roi. Environnement, pouvoir et société à l’âge de Charlemagne (740-820), Albin-Michel, 2019. En étudiant les périodes de faim sous le règne de Charlemagne, il se propose d’étudier les relations étroites entre le roi, la société et la nature. 

En 1964, George Duby écrit dans le présent du remembrement rural, de l’industrialisation de l’agriculture, et on sent très bien que son paradigme c’est le passage de la nature dominante, qui fait peur aux hommes, à la nature dominée. C’est le moment où le paysan bascule de victime à acteur voir à prédateur de la nature. Ca nous dit beaucoup de choses sur la manière dont l’historien écrit avec les préoccupations de son temps. Aujourd’hui notre vision est beaucoup plus nuancée et on fait moins de différence dans le temps long entre un paysan au VIIIe siècle et au XVIIIe siècle. Jean-Pierre Devroey

Le cœur du problème est cette idée du roi cosmique. Alors, ce n’est pas quelque chose qui est propre au christianisme, on pense au retour d’Ulysse à Ithaque dans le chant XIX de l’Odyssée où le retour du roi va amener la fertilité de la nature. C’est l’idée qu’il existe une sorte d’isomorphisme entre la manière dont le roi se comporte et la manière dont la nature se comporte. Et si le roi se comporte mal, tout le monde va se dérégler. Jean-Pierre Devroey

Dans la seconde partie de l'émission, Antoine Jacobsohn, responsable du Potager du roi à Versailles, nous parle de ce lieu chargé d'histoire.

On est passé d’un jardin au XVIIe - XVIIIe siècles où les légumes et les fruits étaient ensembles aux mêmes endroits, à une situation à la fin du XIXe puis au XXe siècle où on les sépare strictement. Mais pourquoi le séparer ? On pourrait penser immédiatement que c’est une recherche de la production, car on peut produire plus en faisant de la monoculture. Mais finalement, la première chose qu’on fait avec la monoculture c’est mieux connaitre. On est plus à la recherche de la compréhension que de la production. Le roi n’est pas qu’une personnalité physique, c’est aussi une personnalité morale. Ce que fait le roi c’est ce que fait la France. Le potager de roi est un microcosme de ce qu’on voudrait faire pour tout le pays. Antoine Jacobsohn

Sons diffusés :

Lectures par Elsa Dupuy :

  • Extrait de L’économie rurale et la vie des campagnes dans l’occident médiéval de George Duby, Flammarion, 1962 
  • "Lettre du Roi Pépin III à l’évêque Lull de Mayence", extrait de La Nature et le Roi. Environnement, pouvoir et société à l’âge de Charlemagne (740-820), de Jean-Pierre Devroey, Albin-Michel, 2019

Musiques : 

  • A simple way to go faster than light that does not work par Tortoise
  • Chant du couronnement de Charlemagne par la Maitrise de le RTF, dans Analyse spectrale de l'Occident, RTF (radiodiffusion télévision française) 10/01/1959
  • Fleur de saison par Emilie Simon
  • Auprès de ma blonde par Colette Renard

Générique de l'émission : Origami de Rone

Rediffusion de l'émission du 09/09/2019, et première diffusion du Journal de l'histoire d'Anaïs Kien en fin d'émission, à réécouter ici :

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......